Sharp Objects (2018) VOSTFR

Sharp Objects (2018) Streaming VOSTFR
Sharp Objects (2018)Notes8.2
60min | Drame, Policier, Thriller | Séries TV (2018)
De : Marti Noxon
Avec : Amy Adams, Patricia Clarkson, Chris Messina, Eliza Scanlen, Matt Craven
Critiques spectateurs (10)
  • Nathan Drake

    Très bonne mini-série du début jusqu'à la fin avec les 2 derniers épisodes complètement haletant, déjà que la 1ère révélation était inattendu mais alors la 2ème c'est encore plus la cerise sur le gâteau avec un cliffhanger de dingue qu'on n'en voit plus de nos jours. Je ne pense pas qu'il va y'avoir une suite vu la façon comment ça c'est terminer et puis en même temps je ne vois pas ce qu'ils peuvent raconter d'autre parce que je trouve qu'on a eu tout les réponses à nos questions, donc une éventuelle saison 2 j'y crois pas et j'espère pas trop au risque d'avoir une suite moins palpitante que la 1ère.

    4/5 AMY ADAMS était remarquable !

  • guillaume75

    L'excellente réputation de cette série me passe complètement au dessus de la tête. L'écriture est mauvaise, le ton est dépressif et sans humour, le montage surfait et très vite lassant veut faire barrage à toutes sortes de lacunes (faire croire au spectateur qu'il se passe quelque chose alors qu'il ne se passe rien), une enquête policière aussi authentique qu'un mauvais feuilleton France 3 (les flics de cette série passent leur temps à ne pas enquêter, mais plutôt à boire, conduire et cloper), le personnage de Camille, journaliste, devient très vite fatigant de non-professionnalisme (elle pose 3 questions, et hop, interview finie), et j'en passent. La mise en scène de tient pas. Jean-Marc Vallée ne sait pas vraiment quoi faire de ses personnages, de son récit, du lieu et des décors. Il n'explore rien. S'agit-il d'une enquête policière et journalistique, d'une exploration du Sud, d'un thriller sous fond de drame familial ? On ne sait pas, rien n'est creusé, Vallée fait du sur-place malgré les incessants flashbacks. Les mêmes plans, les mêmes stéréotypes, les mêmes motifs sont réitérés mécaniquement une multitude de fois, diluant toute consistance possible, faisant de Sharp Objects une série d'un ennui confondant, qui aurait pu tout à fait tenir sur moitié moins d'épisodes. Aucun malaise, aucun vertige, aucun moment fort à déclarer, malgré toute la comm qui est faite autour de cette adaptation. Un temps, on se demande ce que Fincher aurait fait à partir du matériau original. À la place, on érige Vallée comme un grand réalisateur, alors qu'il n'en est absolument rien.

    Restent les comédiens bien sûr, surtout Amy Adams, qui se donne beaucoup pour ce rôle. Mais cela reste vain. Vallée ne fait rien d'elle.

  • Pascal I

    "Breacking Bad" restait, pour une série dramatique, ma préférée. "Sharp Objects" la supplante !
    Drame psychologique, tiré du roman éponyme, sur fond d'enquête (classique) et "sublimé" par des acteurs époustouflants (du même niveau que "Fargo") avec une Amy Adams époustouflante.
    Chacun campé dans des rôles forts, un scénario "machiavélique" (clin d’œil), un final scotchant, une mise en scène précise. Un régal. Chef d'oeuvre 5/5 !!!

  • Jôrdiland

    à noter : dès qu'il y'a une femme d'une petite ville ringarde, un peu à la ramasse, alcoolique ou droguée dans une série, il faut qu'elle ait une Volvo !
    (Sharp Objects, Castle Rock)

    sinon au bout du 1er épisode, ce n'est pas assez accrochant pour moi, pour aller plus loin ...

  • coolcatfred

    Bon ok j'admets je n'ai rien vu venir... trop nul
    C'était vraiment très bien : acteurs, ambiance, histoire j'en redemande
    J'ai lu le livre et vu le film mais je me dis que dark places ferait aussi une bonne série en épisodes. Je préférerais ça a une saison 2 de Sharp Objects

  • Mr Larsen

    "Sharp Objects" est une mini-série de très grande qualité, portée principalement par un trio féminin époustouflant : Amy Adams, admirable en journaliste névrosée ; Patricia Clarkson, parfaite en mère de famille froide et insensible ; Eliza Scanden, belle révélation dans son rôle d'adolescente cabotine et ensorceleuse (à qui, il faut le dire pour une fois, la VF rend justice).

    L'ambiance de ce thriller plus familial que policier convoque à la fois des séries comme "True Detective" et des films comme "Three Billboards" (Missouri, tiens tiens...), tant l'environnement semble jouer sur le moral des protagonistes.

    Jean-Marc Vallée prend le temps d'installer son climax, mais c'est vraiment à partir du 3e épisode que les choses commencent à s'accélérer et à devenir vraiment intéressantes, portées en cela par une trame musicale qui pioche aussi bien dans le rock 70's (Led Zep pour accompagner le twist final et mettre un bon coup de poing dans les gencives !), que dans les standards folk (les Everly Brothers à la fin de l'épisode 7, choix fort judicieux !), voire le classique (superbe découverte que celle d'Alexandra Stréliski !).

    La mise en scène du Canadien, en particulier via ses Flash back distillés ci et là ainsi que ses petits mots à l'écran, permet d'accompagner le cheminement intérieur de Camille Preaker au plus près, même si elle pourra en dérouter certains.

    Quoi qu'il en soit, on tient sans doute là une des séries de l'année 2018 ; son format court permettant de conserver le côté haletant jusqu'au grand final, grandiose bien qu'un brin attendu. Bref, "Sharp Objects" est un must have et vient définitivement - mais le fallait-il encore - consacrer Amy Adams comme l'une des meilleures actrices de sa génération. La belle rousse est promise pour ce projet à de multiples récompenses. Voire peut-être, par la suite, à l'Oscar de la meilleure actrice. Elle le mériterait assurément...

  • Naughty Dog

    1x08 :

    et voilà, c'est terminé !

    Très bon finale, qui connaissant l'histoire était un peu sans surprise, mais qui amène son twist de manière ultra efficace et paradoxalement plus subtile que dans le bouquin

    Quoi qu'il en soit, Sharp Objects reste une très bonne mini-série et surtout une excellente adaptation du bouquin (qui ajoute + de densité au récit de 2006), portée par un trio d'actrices tops (Amy Adams, Patricia Clarkson et Eliza Scanlen)

    Une ambiance un peu fantomatique, un vrai travail sur les flash-backs qui nous suggère énormément de choses de manière implicite et un vrai sens du non-dit et de l'introspection qui fait terriblement plaisir (chose qui est maitresse en littérature, et ici parfaitement retranscrite)

    <3

  • Naughty Dog

    1x06 : meilleur épisode <3 où la noirceur l'emporte et qui distille absolument tout des thèmes de Sharp Objects, en terme d'ambiance ou de traitement des persos (la relation Camille-Amma est parfaite),ainsi que de tout ce quitraite dela maternité ou la féminité

  • sisker

    Vu le manque de bonne série en ce moment, j'attendais Sharp Objects depuis un moment. J'accroche depuis de début. Même tempo très lent que True Detective Season 1, pas mal de similarité je trouve avec TD d'ailleurs dans l'ensemble. Des personnages bien barrés, des élevages de porcs, des bois mystérieux, une petite ville avec ses secrets et ses ragots, une Amy Adam bien dérangée aussi, et une atmosphère bien pesante dans une petite ville... Des faux-semblants... ou pas? Où l'enquête va-t'elle nous mener???

    Je m'attendais à avoir quelque chose de big dans l'épisode 3 ou 4, bon ben voilà :) Un bon petit cliff en cette fin d'épisode 4. Çà va encore monter d'un cran. Vite la suite!

  • Naughty Dog

    1x03 : encore un très bon épisode, où l'enquête tente de progresser

    toujours cette habileté dans le montage pour lier chaque évènement passé au présent, c'est vraiment la grande force de Sharp Objects <3