Riverdale (2017) VOSTFR

Riverdale (2017) Streaming VOSTFR
Riverdale (2017)Notes7.0
45min | Drame, Thriller | Séries TV (2017– )
De : Roberto Aguirre-Sacasa
Avec : K.J. Apa, Lili Reinhart, Camila Mendes, Cole Sprouse, Madelaine Petsch
Critiques spectateurs (17)
  • Caroline Cadot

    Épisode 1 saison 4 en hommage à Luke Perry
    Très très émouvant

  • AbsoluteRH

    Série pour ado type, un peu plus dark que la moyenne, avec une ambiance soignée mais surtout nantie de nombreuses références subtiles ou non aux 80's/90's, qui peine un peu à démarrer en 1ère saison, se révèle beaucoup plus addictive en saison 2 (les persos sont installés, les intrigues plus nombreuses), avant de retomber à plat en saison 3, trop tirée par les cheveux et tout juste cohérente tant c'est invraisemblable (et que je te rentre dans une ville en quarantaine comme dans une gare, la secte G&G). Se suit néanmoins, les persos sont attachants, tout comme l'univers, et on ne cherche pas vraiment l'aspect crédible des choses, mais à en abuser, la série se noie, prouvant qu'elle est capable de n'importe quoi, et surtout du pire.

  • Lok B

    Oulalala par ou commencer ?

    Les réactions des personnages sont totalement absurde par exemple. Véronica souhaite voir son père mourir mais dés que celui-ci est au porte de la mort elle est super inquiète, elle le " pardonne ". Sans parler du fait qu'elle est en "guerre" économique contre lui.

    Toutes les villes autour de riverdale sont presque déserte et les enfants jouent au jeu des gargouilles et mangent la drogue dont j'ai oublié le nom.

    Le refuge des catholiques est un endroit pour tester les drogues ...
    La prison organise des combats illégaux entre prisonniers...

    Mais ou sont les autorités ? Il y a un shérif pour un état en Amérique ?
    Même corrompue ça ne peut pas passer inaperçu comme situation.

    On vient maintenant mêler du fantastique dans une série qui à la base ne l'est pas.

    Archie meurt et réapparaît en Archie aux cheveux noir ? On le voit littéralement mort donc n'allez pas me dire " Oui mais il est mort métaphoriquement blablabla "

    C'est rempli de cliché à la ricain, de séquences émotions mielleuse. C'est vraiment une série pour ado boutonneux au final.

    En faite y'a tellement rien de cohérent que je m'y perd dans mes argumentations.

  • Patrick C.

    Je regarde parfois des séries pour ados, genre Les 100, mais là, Riverdale dépasse tout côté niaiserie. C'est assez impressionnant de bêtise. Le pire est probablement la musique qui appuie en permanence au cas où le spectateur n'est pas compris que le moment était grave ou triste ou je ne sais quoi... C'est le genre de série où on a l'impression que les scénaristes inventent tout au fur et à mesure tellement tout à l'air idiot du début à la fin. Quoi que pour la fin, je ne sais pas, je ne le saurai jamais.

  • Frank Castle

    Y'a un tweet que j'aime bien qui disait "peut-être que Riverdale est juste une expérience sociale pour voir combien de personnes serait prêtes à volontairement regarder une si mauvaise série pour le plaisir du casting. ça ou vous souffrez tous du syndrome de Stockholm vis à vis de cette série car je refuse de croire que vous puissiez sincèrement penser que ce show est bon."

    Si je suis fan des comics Archie et que l'on m'a chaudement recommandé (pour pas dire obligé) à regarder les 5 premiers épisodes, cette série est une purge. CW fait que des trucs pourris, ça on le sait depuis longtemps, plus besoin de vérifier à chaque show qui sort. Mais bon sang, pour le coup ça atteint un niveau... C'est une insulte à l'oeuvre originale autant qu'aux spectateurs. Si vous ne l'avez pas vu... ne la regardez pas. Ne perdez pas votre temps ainsi. Regardez des trucs bien, lisez des trucs bien comme la BD dont c'est inspiré, mais ne faites pas l'erreur que j'ai commise d'espérer que quelque chose de bien pourrait sortir de cette daube.

  • Lauriane

    Je n'ai jamais dis que je n'aimais pas les séries teenage, j'en ai regardé en j'en regarde mais simplement ce n'est pas le genre que j'apprécie le plus. Et j'ai cité Teen Wolf (avec quand même 3 autres exemples) car c'est une série teenage elle qu'elle faisait partie de mes séries préférés auparavant.

    Ce qui ne me plaît vraiment pas dans Riverdale c'est le côté extrêmement cliché, ça me dérange pas dans d'autres séries mais là c'est vraiment très grossier et exagéré, ça manque vraiment de finesse et à la longue ça soûle pas mal. L'intrigue principale (le meurtre de Jason) aurait pu me faire continuer à regarder mais elle est très rapidement relégué au second plan pour s'intéresser à diverses sous-intrigues inintéressantes.
    Mais comme je l'ai dis ça plais ou ça ne plaît pas.

  • Margaux L

    Même si il est vrai que la série est très clichée, je trouve que cela rajoute quelque chose à l'ambiance. De plus, contrairement à Teen Wolf, ce n'est pas une série fantastique donc je ferais pas la comparaison. Enfin, si vous n'aimez pas les séries teenagers il paraît logique que Riverdale n'est pas fait pour vous.

  • Henri M

    Au premier abord, Riverdale à tout d'une série pour ados basique : une petite bourgade sans histoires chamboulée par la mort d'un lycéen, un adolescent beau comme un dieu qui se retrouve malgré lui entraîné dans un triangle amoureux (voir même un carré) et des personnages tous plus stéréotypés les uns que les autres. La série, adaptée des comics Archie, est diffusée sur The CW, une grande chaîne américaine qui touche principalement un public jeune. Pas étonnant donc de retrouver dans cette série tous les clichés possibles et inimaginables que l'on a pu voir dans d'autres programmes destinés au adolescents.

    Mais commençons par le commencement. Riverdale raconte les mésaventures d'Archie et toute sa bande d'amis après la mort d'un de leurs camarades, entre histoires d'amour et d'amitié, suspicion et regrets, sexe et trahisons. Le teen soap de base quoi. Avec l'enquête sur l'identité du tueur et les multiples sous intrigues, les scénaristes ont de quoi faire. Surtout que le show s'inspire de nombreuses séries déjà existantes, un mélange bien dosé entre feuilletons télévisés des années 90 et références plus récentes à la pop culture. Allant de Twin Peaks à Gossip Girl, en passant par High School Musical et Pretty Litlle Liars, Riverdale s'avère être un mélange assez plaisant. Sans oublier ses décors très éclectique, comme ce diner rétro aux néons lumineux, ces maisons à la Desperate Housewives et cette forêt de sapins brumeuse et angoissante.

    Bien sur, si vous recherchez une série aux dialogues subtiles, aux personnages profonds et au scénario original, vous vous êtes trompés de chemin. Riverdale ne fait pas dans la finesse, et c'est justement là qu'elle brille. Les personnages sont ultra-stéréotypés : Archie, le beau gosse musclé mais sensible qui écrit des chansons d'amours et joue de la guitare, Cheryl, la peste rouquine chef des Pom-pom girls, Betty, la fille réservée et bonne élève qui commence à transgresser les règles, Veronica, la nouvelle élève sexy fraîchement débarquée de New-York ou encore Miss Grundy, la prof de musique couguar. On pourrait donc croire que Riverdale est une banale série pour pré-pubères, mais elle est en réalité bien plus. Elle assume à fond son côté pop, joue et abuse des clichés en les exploitant au maximum mais sans pour autant être trop poussif et tomber dans la parodie. Petit à petit, les personnages évoluent et sortent de leur rôles préconçu pour devenir au final intéressants et attachants.

    La série possède également un vrai style, contrairement à ce que l'on pourrait croire. La réalisation inspirée, les jeux de lumière réussis et la photographie soignée procurent une ambiance savoureuse au show. Côté scénario, c'est très classique. Des rebondissements quelquefois prévisible et souvent déjà vus, sauvés par un schéma narratif rythmé, un bon montage et un casting solide qui empêchent le spectateur de s'ennuyer une seule seconde.

    En résumé, cette première salve d'épisodes est très satisfaisante. L'intrigue est prometteuse, la série possède un vraie potentiel et la mythologie est vraiment bien travaillée. Mais pour devenir une vraie bonne série, elle devras s'émanciper au maximum de ses modèles et sortir des sentiers battus pour acquérir une vraie identité (on va pas se mentir, c'est en très bonne voix). Les personnages et l'histoire devront également prendre une direction plus inattendue si les showrunners veulent faire de Riverdale plus qu'une simple série pour ados. Cette première saison aurait gagner à être un peu plus courte. Elle ne comporte que 13 épisodes, mais on sent un léger passage à vide à la mi-saison. Les scénaristes usent d'artifices parfois grossiers et certaines scènes tapes à l’œil ne débouchent finalement sur rien de concret.

    L'identité du tueur, bien que satisfaisante et cohérente, tombe un peu comme un cheveux sur la soupe. Comme si la preuve qui fera tomber le meurtrier était arrivée par magie. Néanmoins, l'épisode en question reste très réussi et apporte autant de révélations que de questions qui annoncent déjà une saison 2 sous tension. L’épisode final confirme cette idée et les créateurs promettent une "véritable guerre civile". On à hâte de voir ça.

  • T0NTON

    Fan des séries Dawson, Friday night light et Les frères Scott, je retrouve dans Riverdale un savant mélange du meilleur de ces 3 séries transposé dans un univers bien à elle et plus noir mais dans lequel on se plait à plonger.

  • Frank Castle

    Riverdale ressemble à une version au rabais, tu vas être très déçu

  • Styx894

    Ce n'est pas du tout la même chose, et en thermes d'émotion, cette série n'est pas du tout comparable à 13 Reasons Why.
    Tu risques d'être déçu, 13 Reasons Why transporte des émotions beaucoup plus "profondes" que Riverdale et la surpasse de (très) loin à ce niveau.

  • Maxence D.

    Ça serait un bon début d'arrêter de dire que Riverdale est une série Netflix hein. J'ai beau détester la série et toute l'imagerie ultra formatée pour les teens, cette série est produite et diffusée par la CW aux Etats Unis, elle n'est diffusée sur Netflix qu'en France

  • boss324

    SI ça ne serais pas un véritable carton la série ne serais pas renouvelé.

    CW est peut-être une " petite " chaine mais certaines bonne séries sont bien passé a la trappe a cause de leur audiences.

    Donc riverdale aurais pus suivre également le même sort en l'occurrence a l'international la série se vends bien donc pourquoi sens privé + warner qui a signé un contrat avec archie comics pour utiliser leur catalogue de perso " surement" pour de potentiel séries dans le futur.

    Donc oui c'est jackpot pour eux si la série ne fonctionnerais pas je verrais pas l’intérêt de signer un contrat d'exclusivité.

    L'avis et les couleurs je m'en cogne comme de l'an 40 tant que ça me plait a moi ou a d'autres c'est simple non.

    Si il fallait généralisé le gout et les couleurs de chacun pour apprécier une série,j'aurais ratés de sacrées pépites.

  • Jeff R.

    Oui je l'ai vu, mais j'attends un peu avant de m'avancer sur mon point de vue, parce que ce n'est que le pilot et je dois dire au contraire de beaucoup de commentaires positifs, je n'ai pas été super emballé par le premier épisode, mais ça reste que le pilot donc wait & see, donc je t'attends sur la page de Legion ;)

    Sinon pour Riverdale comme tu le dis si bien c'est plutôt une teen-series, donc cela m'interpelle moins vu mon vieux âge ahahahaha, encore merci pour tes infos qui je trouve sont biens détaillés, au plaisir de te lire :-)

  • Agent Dale Cooper

    Et bien j’avais vu la première bande annonce qui me donnait vachement envie, et aux vus des premières critiques le pilot est excellent ;) Je pense donc que je le regarderais sans trop tarder ! Je ferais un critique dessus :)
    Et toi, l’as-tu vu ?

    Pour revenir à Riverdale, je pense que la série s’adresse plutôt aux jeunes de l’âge de votre fille, les nouvelles séries de ce genre (les teen-séries donc) ont j’ai remarqué un aspect beaucoup plus sombre qu’avant, ce qui est je trouve une bonne chose, c’est déjà un bon point. Et puis encore une fois je ne dis pas que la série est totalement mauvaise c’est juste qu’elle ne me surprend en aucun point ;)En tout cas si elle aime la série je l’engage à continuer !

  • Agent Dale Cooper

    Eh bien, justement la voici x) :

    Ayant vu le deuxième et troisième épisode, voici ma critique :

    Après le visionnage du pilote de la série, facilement oubliable, j’avais tout de même décidé de regarder les deux épisodes suivants, car rien ne m’insupporte plus que les gens qui notent un série entière avec le premier épisode et disent que la suite de la saison n’a aucun chance, ce qui je pense est complètement faux. Bref, après ces deux épisodes, je peux conclure certaines de mes inquiétudes : les personnages sont mauvais. Et oui, malheureusement, moi qui attendait un épaississement de ces-derniers je suis fortement déçu...C’est bien simple, les persos du troisième épisode n’ont rien de plus que ceux du pilote. A aucun moment je n’ai ressenti de l’empathie envers eux.
    Le plus gros problème reste l’acteur principal : son jeu n’est pas mauvais, mais il est juste vide. Un mec musclé avec un physique avantageux amoureux de sa prof, et qui joue trois accords donc il veut faire de la musique mais son papa bah il veut pas mais (SPOIL INCROYABLE) à la fin il veut bien. Son rôle se limite à ça. Au bout du troisième épisode qu’apprend-on de plus ? Et bien qui décidément il veut vraiment faire de la musique, qu’il est vraiment très amoureux de la prof t qu’il veut vraiment pas travailler avec son père.
    Et puis pourquoi tous les parent d’élèves sont des connards ?

    Du côté de l’intrigue c’est déjà un peu mieux, sans être un chef-d’oeuvre. Differents tableaux se créent pour résoudre la mort de Jason, notamment Jughead qui reste assez énigmatique ( quand je dis énigmatique c’est surtout parce que on ne sait rien de lui, faignantise scénaristique ou vraie décision des créateurs ?).
    Je l’avais déjà noté dans le pilote et l’avait souligné mais la ville de Riverdale (d’où la série tire tout de même son nom) reste aussi inexploitée que les gens qui y vivent...c’est vrai quoi: il y a combien d’habitants ?(nan parce que le lycée me paraît bien grand pour une « petite ville pommée » comme ils disent.). Qui sont les autres personnes qui vivent dedans justement ?
    On est loin d’un Twin Peaks ou d’un Buffy contre les vampires...

    Mais bon, la série n’est pas totalement mauvaise, car même si tous ces défauts me dérangent, la série de perd pas de rythme et je me surprend à continuer à regarder. Je peux donc paraître masochiste mais la série nous trompe bien.

    C’est pour moi l’attitude paradoxal de ce type de série, quelque chose de propre et d’intriguant sur la forme, mais qui reste si faiblarde au fond. Je ne sais pas si je continuerais, j’espère toujours qu’on nous proposera une vraie surprise pour la suite mais pour l’instant je ne suis pas emballé.

    En espérant t’avoir bien répondu ;)

  • Agent Dale Cooper

    Critique du premier épisode.

    Bon, bon, bon....pas terrible je trouve ce premier épisode ; des clichés partout, des persos caricaturaux, et puis merde quoi...le truc s’appelle Riverdale qui est le nom de la ville, et on voit quoi comme décor ? Un lycée, deux maisons. La réalisation casse pas trois pattes à un canard, mais ça va. Les acteurs aussi sauf la rousse (plus caricatural tu meurs). Alors je sais c’est que le premier épisode, l’épaisseur des personnages va arriver au fil du temps, le problème c’est que ce premier épisode bah ça donne pas envie de continuer. Mais bon, je ne veux pas juger la série avec 1 épisode donc je verrais au moins jusqu’au trois pour voir.
    Je n’ai jamais lu Archie Comics et je n’ai rien contre les « teen-séries » (je suis moi-même dans ce qu’on peut appeler la « tranche d’âge") et j’ai su apprécier Arrow (pendant 4 saisons) et flash (pendant 2 saisons) avant qu’elle se répètent et me lassèrent, mais Riverdale ressemble à quelque chose que j’ai déjà vu, dans laquelle on peut facilement déduire les dialogues. Dommage car l’intrigue (meurtre de Jason), ou l’ambiance présenté à la Twin Peaks est sympa (même si c’est pas comparable hein...) mais tout ça retombe face aux joueurs de football qui ont des copines pom-pom girl ( quand je vous dit que c’est caricatural je plaisante pas) et leurs triangle amoureux à tout-va.

    Bien évidemment que la série n’est pas présenté comme un chef-d’oeuvre, mais j’aurais pensé que la CW aurait joué la carte de la nouveauté. Bref pour résumer :

    Les + : la réalisation, les acteurs (pas les personnages, juste le jeu qui est loin d’être mauvais vu le background de ces derniers. Mention spécial à Cole Sprouse qui arrive à intriguer rapidement, peut-être le plus intéressant.)

    Les - : les personnages, le scénario vu et révu (seul le meurtre est intéressant), le triangle amoureux, les clichés du genre, la musique (point personnel).

    Je verrai tout de même si les prochains épisodes arriveront à me convaincre plus que pour ce premier épisode, et à me surprendre.

    2,5/5