Hunters (2020) VF

Hunters (2020) Streaming VF
Hunters (2020)Notes7.2
60min | Drame, Thriller | Séries TV (2020– )
De : David Weil (II)
Avec : Al Pacino, Logan Lerman, Jerrika Hinton, Lena Olin, Saul Rubinek
Critiques spectateurs (2)
  • Séb _

    Hunters est une série fictive qui s'inspire d'une histoire vraie, donc des choses sont inspiré de la réalité d'autre non, alors je ne comprends pas pourquoi il y a autant de critiques sur les scènes de flash back dans les camp de concentration c'est ridicule, c'est pas une série documentaire au dernier nouvelle. Bref je trouve que la série est réussie je l'ai beaucoup apprécié ont pourrait croire que la synopsis est assez simpliste (un riche juif qui monte une équipe pour éliminer des nazis) mais je vous assure que se n'est pas aussi simple que cela. Enfin voilà que dire de plus si ce n'est que foncé la voire. Vous aurez compris que dans ma critique j'ai essayé de défendre cette série qui pour moi ne mérite pas autant de critiques surtout de la part de certains médias, j'espère évidemment une saison 2

  • Alexandre G

    Hunters, épisode 1.1, disponible sur Amazon Prime Video depuis le 21/02:
    Créée par David Weil avec Jordan Peele à la production, cette première grosse attente Amazon Video de l'année se présente dès un premier épisode dense d'1h30 comme une grande série dans la lignée des films d'exploitation des 70's, porté par un Al Pacino qui décidément enchaîne les réussites.
    Le jeune Jonah Heidelbaum vend de la drogue pour subvenir à ses besoins et à ceux de sa grand-mère. Lorsque cette dernière est sauvagement assassinée, le milliardaire Meyer Offerman le prendra sous sa protection, entouré de ses chasseurs de nazis.
    La série pose ses bases des les premières minutes, et elle s'annonce violente, et étonnamment assez sérieuse. Là où l'on aurait pu s'attendre à un ton orienté vers le second degré, il émerge du premier épisode une tension dramatique intéressante, qui si elle se confirme risque de rendre la série passionnante.
    Le casting est au top, mais c'est ici, encore une fois, Al Pacino la vedette du show. Chacune de ses apparition est un régal.
    La comparaison avec Inglourious Basterds est ici très tentante, notamment dans son envie de détourner l'histoire, mais la revelation de fin d'épisode risque d'embarquer la série dans des directions qui, espérons le, ne finiront pas par rendre le tout maladroit.
    Hunters se développe sur 10 épisodes d'1h. Rassurant pour la suite. Verdict dans 8h30 :) .