Castle Rock (2018) VOSTFR

Castle Rock (2018) Streaming VOSTFR
Castle Rock (2018)Notes7.6
60min | Drame, Epouvante-horreur, Thriller | Séries TV (2018– )
De : Sam Shaw, Dustin Thomason
Avec : Lizzy Caplan, Paul Sparks, Barkhad Abdi, Yusra Warsama, Elsie Fisher
Critiques spectateurs (24)
  • Oberon

    J'ai eu un peu de mal avec cette saison, principalement à cause des acteurs.J'ai accroché avec aucun d'entre eux. Du coup j'ai pas réussi à m'immerger dans cette histoire. Pourtant elle était pas mauvaise, en dehors de la fin.
    Et de l'épisode 8, qui a dû être mis en scène par un débutant tellement les invraisemblances s'accumulaient.
    A la fin justement (et même un peu avant), on a droit à l'éphémère retrouvaille avec un personnage de la 1ère saison. Mais le gros problème, c'est qu'il rajoute du flou dans cette série. Si il y a une suite, j'espère qu'on aura droit à un peu plus d'explications. J'aime pas les questions sans réponses.
    Donc on a eu une saison pas vraiment mauvaise, qui ajoute du contenu à l'histoire de la série, mais qui ne doit pas s'arrêter là.

  • coolcatfred

    Je dirais non : deux ou trois bon épisodes sur 10 ça le fait pas
    La tentative de lien avec la saison 1 est juste ridicule
    Dommage les épisodes avec juste la mère et la fille était très bien

  • Ardath Bey

    Wow, personne pour parler de la saison 2 ? Je la trouve nettement supérieure à la première pourtant. Surpris que personne ne la suive. Une petite pépite à mon goût mais je n'en suis qu'à l'épisode 7, affaire à suivre..

  • Greg T.

    SAISON 2 : accroché moyennement à la saison 1, qui n'est pas mauvaise, mais n'ai pas eu l'envie de la finir.. La saison 2 s'annonce plus prenante après avoir vu l'épisode 1, (un air de Bates Motel dans les grosses lignes) l'actrice principale joue très bien, elle me plait bcp... l'univers est accrochant… en espérant que ca continue comme cela.

  • Eliyanna

    Une bonne Série qui nous embarque dans l'Univers de Stephen King.
    Une 1ère Saison qui nous offre une histoire prenante, mêlant fantastique paranormal et effroi sur des évènements étranges bien amenés. Et la musique sombre inquiétante omniprésente nous plonge dans le stress et l'angoisse des Personnages, tout au long des épisodes. Sur certains épisodes complexes, il faut être très attentifs, sinon on s'y perd un peu..Franchement, l'Acteur qui joue le Personnage central assure 'le show'(dans sa posture, en parlant très peu, et en faisant passer tout par son regard glaçant et flippant). Partout où il passe les gens font des choses ou meurent de façon étrange ou brutale, après l'avoir touché ou s'en être approchés.En tout cas, bravo à l'Acteur pour garder toujours ce visage figé sans expressionssur les 3/4 des épisodes..Sinon en voyant 'John Locke' (Lost), je me suis dit 'ah sympa de le revoir, ça faisait longtemps!',puis 'ah m-er-de, c'était bref!'
    (Note 3,5/5)

  • James Ford

    Une Saison 2 avec Tim Robbins, Lizzy Caplan et Garrett Hedlund.

    Rien que Robbins excellent atout.

  • Oberon

    C'est pas la meilleure série que j'ai pu voir, mais elle est pas mauvaise.
    J'ai trouvé le rythme un peu trop lent. Mais ça a été compensé par une ambiance sombre, qui change de Under The Dome ou de Haven. Et ça, c'est appréciable.
    La bonne surprise a été de retrouver Terry O'Quinn (je me suis refais Lost juste avant Castle Rock). Dans un des derniers épisodes, il mentionne de sa place de parking qui a été refaite, ça m'a fait sourire. Il parle d'un homme blanc chauve sur un fauteuil roulant. Clairement une référence à Lost. Ici, il n'est pas handicapé. Donc pas besoin d'une place dédiée.
    D'ailleurs, il y a d'autres références, surtout à Shining et sa suite Docteur Sleep. Le pouvoir psychique de Molly est le même que celui de Dany Torrance. Et puis Jackie Torrance, ben c'est le pendant de Jack Torrance.
    DONC ***** SPOILER*****, l'histoire de mondes parallèles est une fait, pas un mensonge. Dans Shinng, Jack Torrance est un père de famille écrivain. Ici, c'est une jeune femme qui va le devenir.
    Maintenant, quoi penser du Kid. Qu'il vienne d'un monde où le temps s'écoule plus rapidement (à la fin de l'an 2000, ils avaient la même technologie que dans l'autre monde en 2018, dixit le téléphone portable qu'il sort à un moment donné). Donc en allant dans un monde plus lent, son rythme biologique ralenti aussi. Ce qui fait qu'il semble ne pas vieillir en presque 30 ans. Soit. Mais ses pouvoirs ? Sa faculté d'inciter à faire le mal ? Le fait qu'il ait déclencher plusieurs cancers à son ex-codétenu ? Ca proue aussi qu'il n'a pas dit toute la vérité.

    Bref, y a intérêt que si il y a une saison 2, ça soit un peu plus clair. Parce que là, c'est un peu trop flou.

  • Henri M

    Difficile aujourd'hui de faire du fantastique. Un genre de plus en plus rare.
    C'est pourquoi Castle Rock est une excellente série. Mettre en scène Stephen King
    est un exercice souvent périlleux et cela faisait longtemps qu'on n'avait pas illustré le maître
    avec autant de qualité. Bien shootée, bien jouée, bien ciselée, Castle Rock n'a rien à envier des longs qui ont pu le précéder. C'est aussi une belle étude de caractères. Pour illustrer Stephen King rien de mieux que le format série qui peut prendre son temps. Et Castle Rock s'y donne à coeur joie.
    Peu à peu, on découvre les affres de chacun. L'incursion du fantastique se pose tranquillement; subtilement. Perso, j'apprécie pleinement ce choix quand d'autres y trouveront peut-être trop de lenteur.

  • codi985

    3.5/5
    fini la saison1...c est une bonne serie mais ce n est clairement pas une "claque" ..et certainement pas une des meilleures series de ces dernieres années...mais elle reste plaisante a suivre, vraiment plaisante

    et l episode 7 est pour moi excellent avec la vision du personnage de sissy spacek c est un des meilleures episode je trouves...

    apres la serie est un peu frustrante surtout au vu des premiers episodes qui annoncent une serie avec pas mal de rythme ,
    attention les premiers episodes ont un rythme plutot "lent"
    mais ce que je veux dire c est que je pensais que ce rythme lent annonçait une intrigue qui allait surment s accélérer avec les episodes suivants

    et au final non ..le rythme reste quasi le meme toute la saison et la serie se perd souvent avec ses personnages ..bref comme j ai deja dit bonne serie mais ne vous attendez pas a une claque..

  • Jôrdiland

    1x10

    un peu décu sur un final un peu facile ... (je laisse planer un doute comme ça, je n'ai pas à prendre d'option ...)

    y a du bon dans la série, mais elle se perd un peu et certains personnages n'ont pas trop d'utilité (Diane qu'on voit à la fin que j'avais completement zappée, le fils de Henry - on va me dire : si ! justement !)

    pas de regret de l'avoir vu, surtout les premiers épisodes,
    mais je ne suis pas tenté par une seconde saison.

  • BestPseudoEver

    Intrigue dimensionnelle & temporelle avec ses conséquences confirmée dans cet épisode 9, il nous manque un élément pour accepter totalement cette histoire à l'ambiance captivante tel Stephen King :

    Pourquoi cela se passe uniquement à Castle Rock via sa forêt et pourquoi cette forêt est le portail d’entrée/sortie pour d'autres dimensions...

    Dans le même sujet mais avec un style plus contemporain et plus froid, la série "Dark" vaut le détour également.

  • Jôrdiland

    vus les 7 premiers
    on sent bien que la série doit durer 10 épisodes et donc, cherche à étirer le scénario sur la longueur ...
    malgré tout, c'est de qualité, et beaucoup de bons acteurs-trices (Sissy Spacek est très touchante).
    la technique est bonne : on veut toujours en savoir plus au fur et à mesure que les éléments du passé sont dévoilés, et les mélanges de souvenirs qui donnent des clés de compréhension (c'est pas une raison pour comparer avec Inception !)
    mais vu comment le scénario se déroule, ils peuvent faire durer ça pendant plusieurs saisons.
    Du coup, ça reste, comme pas mal de séries actuelles, une série qu'il faut suivre assidument. pour ma part, s'il y a trop de temps entre deux épisodes vus, je me perd un peu, comme Ruth. je ne me souviens pas forcément des détails précédents mais qui sont importants pour la suite.
    à croire que maintenant, il faut attendre que la série complète soit sortie pour pouvoir la regarder d'une traite pour ne pas être perdu !

  • Oeil_De_Nuit

    Perso je comprends carrément le succès de Stranger Things. Le revival 80's, un peu d'horreur en mode teen bien esthétisé et propre avec une BO de folie... rien que ça c'était prometteur. J'ai adoré la saison 1 mais très décu par la 2, j'attend plus grand chose de cette série malheureusement (contrairement à Dark) !
    Pareil pour TWD, je me suis forcé à regarder après la saison 3, espérant que le niveau allait remonter, mais j'ai laché y'a un moment. Je ne comprends toujours pas pourquoi la série marche autant, même si ce n'est plus autant le cas.

    Après concernant la réal de Castle Rock, au contraire je trouve, elle a tout à envié à Sharp Objects : une photographie magnifique, un montage plus stylisé des Flashback, des cadrages plus ambitieux etc. des tas de choses qui crééent une vrai originalité, pour ne pas tomber dans quelque chose de plat et un peu aseptisé. Le budget ne doit pas être le même non plus, et Jean-Marc Vallée réalise tout tandis que pour Castle Rock il y a plusieurs réals.
    Je ne peux pas m'empêcher de faire la comparaison car dans le fond, elles ne sont pas si différentes que ça, il s'agit dans les deux cas d'une personne ayant subit un trauma dans son enfance qui retourne dans sa ville natale, auprès de sa famille. Un petit bled, des personnages louches...

  • yapi75

    On se rejoint sur Sharp Objects :-) Comme je l'ai mentionné dans un post précédent, Castle Rock et Sharp Objects, bien que très différentes, sont mes 2 séries préférées actuellement. Mais là où je rejoints également James Ford, c'est que la réalisation de l'épisode 7 de Castle Rock n'a rien à envier à Sharp Objects. Je viens de terminer la saison 2 de Stranger Things et là, je peux dire que j'ai souffert : une intrigue prévisible, sans subtilité ni mystère, dégoulinante de bons sentiments, une interprétation très inégale (heureusement que certains enfants jouent bien) bref pour moi un divertissement familial vraiment moyen. Le succès de cette série reste un mystère pour moi au même titre que TWD. Alors que quand je regarde Castle Rock (ou Sharp Objects d'ailleurs), je suis captivé. Mais comme tu le dis, les goûts et les couleurs ...

  • James Ford

    Pareille.

    TWD a part la S1 (et quelque envoler a la S3), le reste est un gros foutoir, avec de la psychologie de comptoir, et des retournement assez ridicule (pourtant y avait de quoi faire avec le comics). Faut dire qu'a force de changer de showrunner....ca lui a causer du tord (et pour choisir un des PIRE....Gimple).

    Pareille pour Jessica Lange, si dans les 2er saison de AHS elle était parfaite. Ensuite non seulement elle a eu le même genre de rôle dans les autres saisons, mais en plus elle avait tendance a en rajouter. Or la Spacek est bien plus dans la subtilité (notamment avec cette épisode, elle est vraiment émouvante).

  • James Ford

    J'avoue Sharp Object est superbe (un superbe réa derrière faut dire), qui s'occupe de toute la saison..(ca aide). Mais l'épisode 7 de CR était vraiment magnifique !

  • Oeil_De_Nuit

    C'était presque aussi plat là... Mais j'avoue que mon post était un peu dur, j'ai réagi à chaud bien que ça n'enlève rien à la déception que j'ai ressenti.
    Après les goûts et les couleurs... Je regarde en parallèle Sharp Objects et en comparaison c'est le jour et la nuit. Rien que d'un point de vue réalisation c'est un petit bijou, à côté Castle Rock fait film tv à petit budget un peu quelconque. Libre à vous de penser le contraire, je donne juste mon avis ;)

  • yapi75

    Effectivement, on ne doit pas regarder la même série ... et comparer Castle Rock à TWD (que j'ai abandonné au début de la 2e saison tellement j'avais l'impression de perdre mon temps avec cette série), il fallait oser^^ Quant à la comparaison entre Sissy Spacek et Jessica Lange, ce sont deux actrices formidables qui jouent sur un registre différent. En l’occurrence je trouve le jeu de Sissy Spacek dans Castle Rock un peu plus subtil que celui de Jessica Lange dans AHS qui, il faut l'avouer, avait également toujours un peu les mêmes expressions saison après saison (même si je suis content de la retrouver dans la saison 8 !).

  • Ashen One (The AO)

    Je peux comprendre mais en fait, il faut prendre en compte que c'est une anthologie, l'histoire ne répondra pas à toutes nos questions car il y a des pistes qui ne sont que des "interprétations" des personnages, des fausses pistes, comme dans la réalité.
    Ça permettra aussi de faire des liens entre les saisons. Il faut toujours laisser une petite part de trouble.

    Moi j'avoue que je suis totalement conquis. Alors à moins que la fin soit un vrai pétard mouillé totalement abracadabrant, ce dont je doute, la série a raconté une histoire qui se tient, tout en créant un univers pourvu de personnages crédibles.

  • Hugo L

    Si malgré un pilot plus qu'intéressant j'ai eu qq doutes après l'épisode 4, qui montrait une série souffrant de mollesse et ne sachant pas où elle allait, les derniers épisodes (le 5 et le 7 en particulier) m'ont vite convaincu que Castle Rock était une série qui méritait au moins encore un peu de patience de ma part, tant les clés de l'intrigues sont dispersées ça et là au fur et à mesure, sans que jamais la série ne évoile tout son potentiel d'un coup.
    Il est encore trop tôt pour dire si Castle Rock tient du génie ou de la pure fumisterie voguant sur un regain d'intérêt pour l'univers de Stephen King, mais l'ambiance si particulière imposée par les Show runner, le talent des acteurs (Bill Skarsgard vole quasiment la vedette à chaque scène où il est présent), ainsi que l'écriture et la prestation de la sublime Sissy Spacek dans l'épisode 7 m'ont convaincu d'attendre jusqu'au final season.
    Pour l'instant c'est un 3.5/5 pour moi, qui je l'espère pourra aller tâter le 4/5 d'ici les prochains épisodes.

  • yapi75

    Contrairement à ce que j'ai pu lire jusqu'à maintenant, j'ai trouvé l'épisode 6 intéressant. SPOILERS Je peux comprendre que l'explication pseudo-scientifique puisse rebuter certains mais le concept du "schisma" me parait plutôt original. En effet, cela rejoint la théorie des mondes parallèles et spatio-temporels mais d'un point de vue acoustique. Ce qui expliquerait pourquoi Henry Deaver rentre finalement dans le "filtre" car il voit là une opportunité de savoir ce qu'il lui est réellement arrivé quand il était enfant (les voix du passé étant censées rejoindre celles du futur et du présent). Cette série ne me déçoit pas jusqu'à présent, bien au contraire. J'aime qu'on me maintienne dans un état de curiosité permanente et l'atmosphère est toujours excellente. Cela va peut-être faire hurler certains mais je me fais en ce moment une séance de rattrapage avec la saison 2 de Stranger Things que j'ai beaucoup de mal à regarder (la première m'avait déjà paru médiocre) qui est pour moi aux antipodes d'une série comme Castle Rock : pas de mystère, tout est convenu, l'interprétation moyenne voir mauvaise (Winona Ryder insupportable). Hormis le côté nostalgique des années 80, je ne comprends toujours pas l'engouement pour cette série. Mais bon, les goûts et les couleurs ... Cet été, je prends mon pied avec Castle Rock et Sharp Objects :-)

  • BestPseudoEver

    Une série où l'excellente ambiance et les références sont les principales raisons de sa création car l'histoire est très maigre.
    Cela se ressent de plus en plus dès l'épisode 6 et je crains que cela ne s'améliore pas jusqu'à la fin de cette première saison.
    Malgré ceci, l'ambiance, les références et l'esthétique fond de ce show une agréable découverte.

  • Spraylon S.

    bon j'ai jamais lu les livres de stephen king mais j'ai vu CA le film celui de 1990 et celui de 2017 (préférence pour celui de 90).
    et castle rock je kiff *-* je suis un peut perdu par raport a vous je pense mais bon pg c'est le feu cette série.
    spoil : le gardien qui but tout le monde je le senter venir sa se voyer il commencer a disjoncter

  • Buckaroo Banzai

    Jusqu'à maintenant ça se dessine bien et le mystère reste complet.
    On arrive à mi saison et j'ai envie de voir la suite pour l'instant.
    Wait and see.