American Gods (2017) VOSTFR

American Gods (2017) Streaming VOSTFR
American Gods (2017)Notes7.8
60min | Drame, Fantastique | Séries TV (2017– )
De : Bryan Fuller, Michael Green
Avec : Ricky Whittle, Ian McShane, Emily Browning, Yetide Badaki, Bruce Langley
Critiques spectateurs (25)
  • Krimo T

    Bilan de la saison 1... Mesdiocre et décousu.
    On attend que ça démarre (au bout du 7eme et avant dernier épisode ça fait un peu long )
    On voit que l’attention a plus été portée sur la photographie que sur l’intrigue tirée sur la longueur pour débiter des saisons...
    Ombre l’acteur principale est paumé du début à la fin !
    Série flinguée

  • legolas 7

    il me semble que c'est la scène d'introduction du season final de la saison 2 ou celle de l'épisode juste avant.

  • legolas 7

    SPOILERS!!!!!

    Bon, vu la fin de la saison 2 ou laura emporte mad sweeney, je pense qu'on est en droit d'espérer qu'elle trouve un moyen de le ramener, sait on jamais.

  • legolas 7

    vu la fin je pense que ce n'est pas exclu que l'on le revoie dans la saison 3

  • AbsoluteRH

    2nde saison toujours très bonne, même si un brin en dessous de la 1ère. Le changement de main se fait ressentir mais l'ensemble reste maîtrisé, et ils ont plutôt bien géré le départ de Gillian Anderson (même si on ne peut que regretter son jeu d'actrice plus sobre et élégant) pour une nouvelle version, malgré que cette dernière agace assez rapidement tant elle est aux antipodes de son personnages originel. On saluera le fait qu'ils nous en aient pas pondu un pâle ersatz, mais cette dichotomie est un peu rude. Le rythme aussi reste mou, voire trop, et j'espère que la saison 3 s'activera davantage, même si je doute que ça fasse partie du concept. Reste une série originale et visuellement éblouissante. il serait maintenant temps que le fond l'emporte sur la forme.

  • taisonmaeda

    Pour atténuer ma frustration de cette seconde saison, j’ai englouti le bouquin et me prépare à lire le Monarque de la Vallée, qui est une suite sans en être une d’American Gods. Quand je vois l’allure à laquelle la prod avance, on a encore 25 saisons!

  • Floki31530

    Mdr et alors ? Depuis la saison 5 surtout, qui est particulièrement mauvaise. Tu n'avais pas mieux pour défendre American Gods que ce commentaire en papier ?

  • Sinnerman.C

    Oh "gods" que cette série est pompeuse contemplative et ennuyeuse!
    Elle est la preuve qu'à vouloir chercher le raffinement et le stylisé par des sentiers scénaristiques sinueux et inexplorés, on finit par se perdre en chemin.
    Voilà une série de divertissement qui se prend beaucoup trop au sérieux!
    Elle est tirée d'une oeuvre littéraire complexe, mais des romans comme "Le Trône de fer" ou "Le Seigneur des anneaux" prouvent qu'il est possible de retranscrire sur petit ou grand écran, des oeuvres exigeantes et casse-gueule comme peut l'être American Gods.
    Le dernier épisode de la saison 1 nourrissait de belles promesses, mais les showrunners ont quitté le navire au cours de la saison 2 et le résultat s'en fait sentir.
    Une guerre se prépare entre les anciens et les nouveaux dieux, mais dieu qu'elle arrive avec des escarpins cette foutue guerre!

    Bref, vivement que cette tendance où le bizarre dressé en normalité, laisse la place à des scénarios qui ne font pas fuir le téléspectateur dans des dialogues obscures et incompréhensibles pour le profane.

    La force de GOT qui revient la semaine prochaine, c'est d'avoir tiré un roman alambiqué et tortueux, pour en faire un chef d'oeuvre propre et visible par le plus grand nombre, pour le plaisir du plus grand nombre.

  • Erik Snyder

    Après une excellente première saison qui a su imposé son style et son ambiance uniques, American Gods revient enfin !

    Et j'ai beaucoup aimé ces 2 premiers épisodes de la saison 2. On repart sur de bonnes bases, avec des dieux bien plus présents à l'écran. Dieux qui ont vraiment de la gueule et des personnalités bien trempées. L'imagerie est toujours aussi cool, bien qu'un poil moins recherchée par moments je trouve.

    Bref, très content de retrouver cette série qui avait été un vrai coup de cœur il y a 2 ans !

  • James Ford

    Gillian Anderson a était nominer dans les Critics' Choice Awards dans sont rôle de Media dans American Gods !

  • elriad

    Dieux anciens contre Dieux nouveaux... Mythologie et contes, voici une série tout en digression filmée de façon hyper esthétique qui entraine le spectateur dans un monde fascinant et souvent métaphorique. Le héros est juste à tomber (repéré dans la série "The 100") et la bande son parfaite. Quand le "dieu" internet et ses anges "Iphone" et "smartphone" sont devenus les patrons de la planète, que reste-t-il des anciennes divinités?... voici en substance ce que propose "American Gods" et cela est passionnant pourvu que l'on rentre dedans. On attends juste la saison 2...

  • lostmylogin

    @joff :
    Exactement, j'aime beaucoup la série, mais c'est pas pour son contenu ou sa pseudo "complexité".
    Mouiller sur la pseudo intellectualisation d'un show clairement visuel, faut pas avoir un niveau de conscience élevé...

    C'est sa forme qui me convient. Y'a rien de à comprendre dans american gods...
    On aime ou pas le style, mais trouver ce genre d'arguments pour en faire la promo, faut avoir la moitié de mon QI...

  • lostmylogin

    Mmmmh... "Star Trek Discovery" LOL

    La musique et clairement un atout majeur dans la série, qu'on aime ou pas, le début du dernier épisode en est un exemple : Les transitions et l'omniprésence de la musique font partie intégrante de l'ambiance.

    Je ne suis pas du genre à mouiller sur une BO pedante et qui se veut communicative, comme tu semble l'être, mais la BO de american gods est particulièrement juste et de circonstance...
    Je pourrais te chier une équation avec cette BO.

    Et ce n'est pas mon avis, c'est une analyse objective...

  • JB31

    En général c'est surtout ceux qui ont besoin de reconnaissance de leur "supériorité" en la criant sur tous les toits, et en rabaissant les autres, qui ont un niveau de conscience inférieure...
    Il faut redescendre sur terre gamin. American Gods, est loin, d'être une oeuvre ultra-intellectuelle. Il y a plusieurs niveaux de lecture et les références à la mythologie sont intéressantes, mais ça reste une oeuvre grand public comme le dit belitre.

  • JB31

    Bah dans son genre Banshee était pas mal, je n'avais jamais vu une série dans le genre action pure et dure avec des combats aussi bien foutus (rien que le combat de Hood contre le boxeur dans la 1ère saison m'avait bluffé, avec Hood obligé d'utiliser des méthodes pas très loyales pour battre son adversaire surentrainés et sous stéroïdes), cette série me faisait penser à un comics avec ses personnages totalement tirés par les cheveux, et dans ce sens là il y avait quelque chose de génial, je me souviendrais toujours de l'Albinos ^^! Bien sûr que ça se regardait avec le cerveau débranché, mais sa galerie de personnage valait le détour. Et ça il faut être ni "kéké" ni "attardé" pour savoir l'apprécier...
    Légion je vois pas en quoi c'est "LOOOOL" pour moi elle est au dessus de toutes les séries génériques de super-héros du moment, et a tout le potentiel d'une grande série. Je pense que tu n'as pas du regarder plus d'un épisode pour trouver ça lolesque, mais elle prend des risques au niveau de la mise en scène, et offre des scènes absolument hallucinante et hallucinée, et part loin dans l'exploration du monde de l'inconscient. Le sujet est très bon, le personnage principal aussi, la mise en scène originale. Je vois pas trop ce que tu lui reproche.
    Ce sont bien deux séries uniques en leur genre qui sortent des sentiers battu. Qu'American Gods t'émoustille plus, ça c'est une question de goût, mais toutes les séries que j'ai cités sont originales et créatives. J'aime beaucoup American Gods mais elle n'en a pas le monopole, c'est tout ce que je soulignais.

  • Frank Castle

    "une musique qui... attirerait un public plus large" Je crois que tout est dit, American Gods n'est pas fait pour tout le monde, et tant mieux. Mais quand je vois les scènes de violence ou de sexe crues je doute franchement que la musique soit le point le plus critiqué par ceux qui ne l'ont pas appréciée. Tu sembles apprécier l'onirisme romanesque, mais ce n'est pas la vision artistique du réalisateur, ni même de Neil Gaiman si je ne me trompe. Il aurait pu en effet changer de musique, changer de propos vis à vis des relations humaines et du reste... mais dans ce cas ce ne serait plus la même histoire tout simplement :)

  • L?o K.

    sérieux tu compare un chef d œuvre a Banshee(série de kéké attardé).légion !!! LOOOOL et pourquoi pas aftermath pendant qu on y est.Taboo est pas mal,mais a mon gout ne pas autant réveillé les sens que american gods

  • JB31

    "Toutes les séries" je ne crois pas. Regarde Banshee, Legion, Taboo, ou encore Preacher. On est loin des sentiers battus, American Gods, n'est pas la première à en sortir, elle s'inscrit plutôt dans le mouvement initié par les séries sus-citées

  • Asm0

    Ah étrange je l'avais cherché dans le casting (allociné) d'american gods et il était introuvable. D'ailleurs il y est maintenant ^^"

  • Zhrokan

    Que dire de cette série? un peu WTF sur le coup :D

    Elle est juste magistrale la façon dont elle est réalisé est juste magistrale la narration de celle-ci est vraiment prenante, j'ai poutant eu du mal a savoir quoi penser de cette série des plus étrange que j'ai pu voir de mon listing de série, on est pris par chaque minute des épisodes, j'aime énormément game of throne, mais même cette dernière ne ma pas donner une tel sensation que ma donner American gods vite la suite, la suite, la suite viiiiiiiiiite :D

  • Zhrokan

    elle a déjà commencer en tout cas pour ce qui s'y intéresse, si tu t'ennuie devant des séries de ce typ, va regarder tes série pan pan boom boom de
    type arme fatal ou de ce genre sera surement a ton niveau, car peut importe la tournure pris par American Gods elle est excellente, surprenante et magistral, car on ressent quelque chose de vraiment fort dans la narration de celle-ci !

  • thobias

    A chaque fois que je lis un de tes commentaires c'est pour démolir ce dont tu parles y compris quand c'est génial comme Fargo et American gods (Loin de moi l'idée d'interdire de critiquer ou d'émettre des réserves, c'est juste que j'ai l'impression que tu ne parles que de ce que tu n'aimes pas). ça a commencé dès le pilote et l'exposition a été clairement achevée dans l'épisode 5 où le conflit entre les anciens dieux et les nouveaux est explicité. Pour toi ça aura commencé quand il y aura une baston entre les deux factions?

  • belitre

    Ok, j’aurais pu éviter les formules telles que "pamphlet", "racisme antinazi" etc. Mea culpa maxima.

    Mais voilà, je suis slave. Balkanique, pour être plus précis. Connais-tu l’étiologie du mot "slave" ? Esclave en latin. Esclavage pratiqué par les blancs sur les blancs, on croit rêver. Si on pousse plus loin on pourrait aussi parler des invasions ottomanes. Si tu veux du hardcore cherche la définition du mot "janissaire". Je dois en avoir, non pas comme ancêtres, parce que les janissaires n’avaient pas le droit de se reproduire, mais comme frères disparus de mes aïeux. Est que ça vaut le coup d’être raconté ? Je le pense. Mais ce n’est pas le propos d’American Gods. Ce n’est pas parce que cette série n’aborde pas (ou peu) ce qui s’est passé avant Chri-Chri ou au même temps, ailleurs dans le monde qu’elle minimise l’importance de ces évènements. Elle se focalise sur ce métissage de cultures qui a donné… ben, ce qu’on connait.

    Et si t’as repéré des éléments qui privilégient telle race, sexe, mode de vie ou autre fais le moi savoir.

  • SpiderChameau

    haha je n'ai pas manqué de le voire, c'est d'ailleurs ça qui m'a fais découvrir l'actrice et, du coup, american gods

  • Julien B.

    Cette série me fait un peu penser à American Horror Story par sa façon d'introduire des personnages pour quelques minutes ou de faire des ellipses à l'intérieur même des épisodes.
    J'espère qu'il ne feront pas le même travers que la saison 3 d'AMH qui a été lissée pour satisfaire le public.
    En tout cas avec American Gods, le spectateur ne reste pas indifférent.