The Lighthouse (2019) VOSTFR

The Lighthouse (2019) Streaming VOSTFR
The Lighthouse (2019)Notes7.5
1h 49min | Epouvante-horreur, Thriller | 18 octobre 2019
De : Robert Eggers
Avec : Robert Pattinson, Willem Dafoe, Valeriia Karaman
Critiques spectateurs (8)
  • Legion666

    Film schizophrène, cauchemar en huis clos, The Lighthouse est avant tout une somme d'images magnifiques en noir et blanc avec 2 excellents acteurs (et pourtant je n'apprécie pas Pattinson). Forcément ce film n'est pas fait pour la grande majorité du public mais pour moi, il a quelque chose d'hypnotisant et ses images restent bien encrées dans la tête!

  • Docteur Hibbert

    Si j'ai trouvé the Witch pénible, long, ennuyant, inintéressant et au combien soporifique, est-ce que je peux me laisser tenter par The Lighthouse ou je risque de vivre de nouveau les mêmes sensations ?

  • Ardath Bey

    Bon, j'ai pas aimé ce SW par contre, tout y est hyper attendu et prévisible malheureusement, le fan service est bien trop présent, le film ne boucle rien du tout, bref, une belle déception. Mais c'est pas grave, j'ai vu The Lighthouse et ce film me trotte dans la tête depuis mercredi donc tout va bien.

  • Naughty Dog

    perso il y a une ptite dizaine de films devant
    The Lighthouse aurait pu être vraiment excellent si son final n'était pas aussi attendu pour le coup

    The Witch était plus radical et original dans son écriture, mais quoiqu'il en soit The Lighthouse reste un film singulier, original et complètement maitrisé de Robert Eggers !

  • Naughty Dog

    Après The VVITCH, Robert Eggers prouve qu'il est un réalisateur à suivre, composant des images qui marquent durablement la rétine !
    Si The Lighthouse n'est peut-être pas aussi radical et original que son précédent film, le réalisateur nous happe réellement vers cette descente dans la folie.

    D'entrée de jeu le fait de filmer avec des objectifs vieux de presque un siècle transparait à l'écran : le noir & blanc est superbe, avec un léger effet granuleux pour les particules, mais la photographie est d'une netteté hallucinante, notamment en ce qui concerne les jeux de lumière. On est pas au niveau d'un The Third Man mais pas loin.
    Mais aù-delà de la merveille visuelle, The Lighthouse repose également sur la performance de Robert Pattinson (sans doute sa meilleure avec Good Time et High Life) et de Willem Dafoe (complètement habité en capitaine Achab bougon et porté sur la bouteille).

    Les échanges entre les 2 sont savoureux, et allié à la caméra de Robert Eggers, créant un sentiment d'anxiogénéité permanent ainsi que des scènes oniriques qui hésitent pas à taper dans des légendes marines ou Lovecraftiennes, on tient une proposition de cinéma de très bon acabit.

    La fin est peut-être attendue malheureusement, mais quoiqu'il en soit The Lighthouse est une très bonne pioche !

    4/5

  • Ardath Bey

    Toi par contre on a compris que chaque film où jouera Pattinson sera à tes yeux un potentiel navet. The Lighthouse est sublime, je l'ai vu hier soir, je suppose que toi tu parles sans connaitre bien sûr.

  • Didier H

    Il n'y a aucune nuance de fond, et encore moins de faits, entre le consommateur et le spectateur. A moins que tu fraudes chacune de tes entrées dans les salles de cinéma. Pour la suite de ton premier paragraphe, c'est complètement hors de propos et tu dois avoir des problèmes de concentration ou de compréhension. Ma démonstration n'était pourtant ni complexe, ni longue.

    Pour ton deuxième paragraphe je t'invite chaudement à ouvrir un dictionnaire pour aller y collecter la définition de la proportion et de la disproportion. Cela indique tout sauf une distribution qui serait identique partout en France. En revanche, ça justifie les contrariétés des quelques personnes s'étant plaints de ne pas avoir une séance de The lighthouse dans un rayon spatial décent. D'ailleurs, tu évoques la nuance, mais je ne vois aucune réaction démesurée sur cette page. Le champ lexical ("j'ai l'impression", "je crains", "il fallait s'en douter") nécessite tout sauf une intervention de casque bleu. "Du calme" donc, pour te paraphraser.

  • Didier H

    Demagogie ridicule. Qu'on choissise de regarder Avengers Endgame, Le Roi Lion et Star Wars 9 ou Les oiseaux de passage, Un grand voyage vers la nuit et The lighthouse, on reste consomateurs de films. Et l'objectif pour le cinema devrait etre d'offrir aux meilleurs films une tribune consequente, au moins proportionnée.
    Toi tu appel de tes voeux un cinema qui fait la distinction nette entre grandes usines à vaches à lait (UGC, CGR, Kine, etc.) et petits conclaves restreints d'elus (salles d'AE). Un joli deni de mediation culturelle et un beau complexe de superiorité.