Ready Player One (2018) VF

Ready Player One (2018) Streaming VF
Ready Player One (2018)Notes7.5
2h 20min | Action, Science fiction | 28 mars 2018
De : Steven Spielberg
Avec : Tye Sheridan, Olivia Cooke, Ben Mendelsohn, Lena Waithe, Simon Pegg
Critiques spectateurs (75)
  • damien V.

    Ca n'est pas le même public, prelogie à essayé de renoué avec les anciens fans et de créé une nouvelle génération de fan
    Pour moi attention...
    Ready Player one, travers toutes les générations, qui n'a pas vu Retour vers le futur avec ses enfants, les goonies, Tron, etc...
    Ce n'est pas le mêmes publics
    Star Wars peut ce transmettre de parents à enfants, par le biais soit des films, dessins animés, romans
    La en un seul films 3, 4 génération ce reconnaît.
    C'est la où Spielberg a été fort.
    Quand je Spielberg est fort, c'est les scénaristes etc..

  • damien V.

    Je voit ce tu veut dire, si c'était jeune réalisateur aurai fait ce film, personne en aurai parlé autant
    Mais il est superbe.
    Mais avec ta réflexion, je me demande si Les Gardiens de la Galaxie, suidice squad, et d'autre films, aurai jamais vu le jours, c'est que ready Player one aurai eu autant de de succès ??

  • Sergent Instructeur H.

    J'ai jamais dit que ready player one était un mauvais film mais spielberg n'a pas signé un chef oeuvre avec celui ci même voir un très bon film c'est juste un divertissement que n'importe qu'elle réalisateur aurait pu faire.

    Dit moi juste a qu'elle moment tu vois que c'est spielberg derrière la caméra ? (la scène de la course ? la bataille à la fin ? la scène de la chambre ?) je veux juste dire que si un autre réalisateur aurait fait le film,il n'aurait pas été élever en tant que "chef oeuvre"

  • Edniro

    C'est peut être parce que Spielberg, contrairement à Lucas, est un grand réalisateur et que Ready player one , contrairement à la prélogie, est un bon film

  • Sergent Instructeur H.

    "La prélogie star wars c'est nul trop de numérique"
    Ready player one c'est un génie ce Spielberg
    Imaginez que george lucas aurait fait le film il se serait fait démonter par la critique mais la c'est tonton Spielberg alors tu comprends c'est pas pareil

  • LeMeilleurPseudoDuMonde

    J'ai appris pour Avengers Infinity War puis j'ai vu que Ready Player One était en face et j'ai su que c'était mort pour le premier :)

  • michaelsysley

    ready player one est une longue cinematique de jeux video, rien à voir avec les tres reussis Tron et Tron 2, ici spielberg s'est planté en voulant surfer sur le monde des jeux videos qui je le rappel génere plus d'argent que le cinema, ses meilleurs films restent quand meme Jaw & court apres moi, pour ma part rencontre tu 3eme type a été gaché par francois truffeau dont spielberg etait fan , truffaut le pire acteur jamais vu au cinema, mais bon réalisateur , le film a de bon effets pour l'epoque mais la fin etait risible, le vaisseau atterit et pas d'armée en premiere ligne sur La Plateforme d'attérissage pour défendre les scientifiques au cas ou les aliens seraient béliqueux, mort de rire.

  • StingrayFell

    Dans le même registre visuel, j'ai trouvé les courses du film "Speed Racer" toujours inégalées sur l'echelle visuelle et de l'épique, un comble pour "Ready Player One" qui place dans sa course le skin de la Mach 5 parmis toutes les autres références.

  • David D.

    Énorme déception, ça doit venir un peu de moi car je déteste les films trop numérique comme final fantasy, tron, limite valerian (et encore j'ai passé un meilleur moment avec ce film) ou encore le genre de film fantastique avec que du cgi (Warcraft).
    Ready player one avance comme un jeu vidéo avec une technologie énorme sauf que rien n'est subtil, tout arrive d'un coup en mode bourrin, le scénario est hyper simpliste (on critique valerian avec son checkpoint mais là c'est dans la même lignée "on cherche un oeuf de pâque ensuite on se fait prendre on doit s'infiltrer pour échapper à tel méchant ect).
    Le film sert mal la technologie, ça devient une overdose d'effets spéciaux contrairement à des Blade Runner (là où la technologie prend jamais le pas sur le film).
    On rajoute à ça des clichés d'ados et ça donne un film lisse, c'est le mot. C'est indigne d'un grand réalisateur comme Steven quoique comme son copain cameron, il cherche à être à la mode

  • -Nomade-

    Ah mais absolument !
    Seulement dans le cas d'un réalisateur aussi talentueux que Spielberg, le public a des attentes légitimes, et même en matière de simple divertissement (le "rêve de gosse d'un réalisateur"), je trouve ce "Ready Player One" un peu fade...
    En fait, il serait même assez impersonnel, sa mise en scène se contentant souvent d'aligner des séquences spectaculaires à grands coups de CGI.
    Et comme le scénario, particulièrement indigent, ne mène à rien, ça fait peu...

    Je ne ressens pas vraiment l'amusement, ni l'émerveillement d'un réalisateur, ici. A la limite, ce film aurait pu être réalisé par n'importe quel cinéaste chevronné de l'écurie Hollywoodienne.

    Je vais être sévère, et dire que j'ai presque eu l'impression de regarder un trailer de jeu vidéo de 2h20...
    Je n'ai pas rêvé, devant ce film. Je me suis amusé avec le côté hyper-référencé heighties, parce que c'est ma culture, mais c'est trop peu pour que ce film reste dans ma vidéothèque.

  • lolo 3

    Parce que tout ce que tu viens de dire est archi faux et c'est une vision du film qui fait très novice.
    Spielberg à une vision novateur du cinéma d'aujourd'hui et pousse a le faire évoluer, surtout dans Ready Player One et toi tu n'y vois qu'un "brouhaha de 2h". Intellectuellement ok. Le film est mieux que ça. Il est viscéral (ce qui a toujours été plus fort que l'intellectuel), propose une mise en abyme de l'art (cinéma, jeux vidéo, pop culture, etc), mise en abyme de spielberg, mise en abyme du cinéma, mise en abyme sur nous spectateur, etc. Une mise en scène hallucinante qui n'a rien mais rien à voir avec un "pur produit commercial". Et juste si tu n'as pas vu tout ce que je viens d'énoncer c'est embatant parce que la je parle que de la base même du film.

  • Syndromcinoche

    Ayez l’obligeance de ne plus comparer Ready Player One, et Infinity War. Ready Player One ne boxe pas dans la même catégorie, il n'a pas les mêmes ambitions, et pas le même budget... Et pourtant ce dernier écrase Infinity War dans sa mise en scène, et ça, ça fait la différence. Spielberg à 70 balais, ré-invente toujours quelque chose dans sa manière de filmer l'action, c'est toujours lisible, fluide malgré la tonne d'explosion et de perso à l'écran.

  • zingaya

    "une madeleine" de Proust ! pour nous les "vieux" quinqua, quadra...nous avons kiffé les références, on l'a vu en famille ! (bon ma fille de 8 ans un peu jeune tout de même) mais ce "ready player one" fait vraiment parti des films qu'on doit absolument voir au cinéma !! on n'a pas vu le temps passé !! courrez y !!!

  • Nicolas C

    J'ai pas encore vu The Post, à part ça si. Juste que JP est celui que je préfère depuis 20 ans. Après y'en a d'autres que j'ai adoré, Spielberg est un génie : Arrête Moi Si Tu Peux, Le Soldat Ryan, Minority Report ou son Tintin. Mais je trouve JP et Ready Player One au dessus.

    Je peux expliquer pourquoi, le Soldat Ryan a un gros creux au milieu du film, 3 heures c'est long. Je me serais bien passé d'une demi heure. Ca n'en fait pas un mauvais film à mes yeux, mais c'est la raison pour laquelle, je le trouve moins parfait. Minority Report, je l'adore... Sauf la fin que je trouve nulle. Les autres, pas de raison, je les trouve juste très bons, mais moins. J'ai moyennement aimé sa Guerre des Monde par contre, Le Bon Gros Géant ou Indy 4. Lincoln et Amistad je les ai trouvé chiants, trop didactiques, scolaires. Le Terminal, sympa mais anecdotique. JP 2, bien inférieur au 1. A.I. film très touchant mais un peu bancal je trouve. Munch et War Horse m'ont pas marqué plus que ça. Et j'ai bien aimé le Pont des Espions.

  • James Ford

    C'est la moto de Kaneda dans Akira" ai-je vu des haters citer pour railler READY PLAYER ONE. Sauf que le héros répond "Forget the bike! I'm talking about the girl". Le même genre de réplique revient 2 fois durant la 2e épreuve quand le héros s'attache trop à sa ref.

    Tout le mantra du film est de ne pas rester bloqué sur ses références, de s'en servir pour évoluer...mais certains sont incapables de voir au-delà et ont l'audace de reprocher aux autres de se palucher. La réplique de Luthor citée dans le film est on ne peut plus juste.

  • L'Otaku Sensei

    Ready Player One c'est une réflexion sur le Cinéma tout simplement.

    ce film enfonce "Premier Contact" (même "Blade Runner 2049" enfonce "Premier Contact" de toutes façons ^^)

  • Paris P

    Et oui, mais on le sait depuis 15 ans, ils ont aucun connaissance de ce qu'est un chef d'oeuvre ou meme voir un bon film... pour eux Ready player one c'est trop cool super chef d'oeuvre alors qu JP est daté et ringard et non surement jamais vu ni entendu parlé de Rencontres du 3e type.

  • marc18

    Y'a quoi d'extraordinaire dans cette scène ? Mis à part que c'est plutôt bien filmer . Tu voit King Kong poursuivre la dolorean super . C'est mieux fait dans le film de peter Jackson quand King Kong poursuit la voiture dans la ville . Tu voit le t-rex poursuivre la dolorean super . C'est mieux foutu dans Jurassic Park quand le t-rex poursuit la voiture . En plus de ça il y a une tension et un suspense maîtrisée dans ses deux scènes qu'il n'y a absolument pas dans cette séquence de ready player one ou la tension et le suspense sont aux abonnés absent . Puis alors les cgi me pique les yeux . Ce qui n'était pas le cas dans Jurassic Park ou King Kong .

  • kortane

    Yavait pas une emission Ready Player One sur MCM ya 20 ans?
    Voila ma reflexion apres avoir vu ce show visuel sans âme (pourquoi le scenariste d'Avatar n'est pas credité sur ce film, c'est lui nan? ....quoi?! C'est un bot? Ah?#AMOITIESURPRIS)

    Edit: la vrai question que jme pose c'est "steven a-t-il fait son weshwesh chez ubi/microsoft&consors afin les faire raquer pour le placement de produit qu'il leur fait?

  • Justin L.

    J’ai vue Ready Player One le jours après sa sortie et c’était vraiment bon. Je n’ai pas décroché une seconde, il dure 2h 20 mais tu est tellement absorbé par le film que tu ne vois pas le temps passé. La music de Alan Silvestri était incroyable, les acteurs joue super beins et même si Spielberg n’a pas été fidèle au livre, il a quand même fait un bon film.
    Ready Player One ce place facilement dans le top 3 des meilleurs film que j’ai vue, et dans le top 5 des meilleur Spielberg.

  • jaiden

    Si Ready Player one et ce n est pas toi qui fait le cinéma :) et la plupart des gens qui approuvent tes films dont moi on est juste pas d'accord avec celui la ^^, il faut aimer un temps soit peu les jeux video et la plupart des gens ont joué dans leurs vies et comprennent ce film ^^.

  • zarathou

    Tu n'as pas beaucoup lu de mon post mais je tiens quand même à clarifier que je ne dis pas qu'Always est un mauvais film mais qu'il est le seul film de la filmo de Spielberg qu'il me manque à voir. J'aime beaucoup Spielberg par ailleurs. Mais Ready Player One est vraiment un très mauvais film pour moi quand même. Qu'est-ce qui t'as plus dans le film toi?

  • Furiosa Fury

    Ready Player One c'est vraiment pas terrible... Je le conseille à personne 😣

  • Furiosa Fury

    Pour une fois on est d'accord tout les deux lol 😉 Ready Player One est un beau ratage.

  • Furiosa Fury

    Exacte Edge Of Tomorrow était vraiment très bon par apport à Ready Player One qui ne ressemble vraiment à rien...

  • marc18

    C'est très édulcorer dans " ready player one " . On voit qu'on est dans un film grand public . Y'a rien de traumatisant dans cette scène . Rien à voir avec le vrai Shining

  • marc18

    " Ready player One " ne balance pas " gratuitement " ses références ? Dans ce cas la explique moi à quoi à servit Chucky dans le film ? Ou le xenomorphe ? Ou encore la voiture de Retour vers le futur ? Sa a fait avancer le récit ?

  • Gman94

    Le passage sur Shining risque de les traumatiser si ils sont très sensibles. Mieux vaut éviter d'aller voir Ready Player One dans ce cas. Mais sinon c'est un film tout public. A vous de voir !

  • marc18

    Les années 2000 c'est fini depuis presque 10 ans mon petit .
    Comment peut tu comparer ce truc aux goonies . Sa me dépasse .
    Dit moi qu'elle âme à ce film ? Aucune émotion , aucune empathie pour les personnages qui sont fade , pas charismatique, pas développer .
    Niveau scène de dingue excuse moi mais la scène finale du premier Avengers t'explose la scène finale de ready player one . Et pourtant je suis pas fan de marvel .
    Non désoler la pour le coup on est plus proche d'un Marvel que des goonies

  • Sandra B.

    Dernièrement on a été voir le dernier Disney ("Un raccourci dans le temps"... estampillé famille) et mes trois enfants m'ont dit dès l'annonce de fin qu'ils allaient faire des cauchemars le soir. Moi aussi !!! Ceux qui l'ont vu se souviendront qu'il y a des scènes flippantes de bizarrerie et/ou bien dark !
    Donc question pratique à ceux qui ont vu "Ready player one", est-ce que je peux emmener mes enfants ? Il n'y a pas d'indication "famille" ou "interdit -10 ans" sur le site...

  • Yaninho

    En voyant les critiques je constate que certaines personnes ne savent pu se lacher et se divertir au ciné devant quelque chose de frais qui fait réapparaitre notre ame d'enfant.... Si vous aimez pas ready player one, dites moi ce que vous aimez comme blockbuster sorti récemment ? A part Interstellar et d'autres que je n'ai pas en tete, il n'y a absolument RIEN de bon, et Pacific Rim 2 et Tomb Raider le prouve bien ,des films vides et sans ame chaque année !

  • marc18

    Oui mais la avec ready player one on atteint le sommet du grand n'importe quoi

  • marc18

    C'est tout ceux qui crient au chef d'œuvre pour ready player one qui ont pris de la drogue .mettre 4,5 à un film qui a des grosses lacunes niveau scénario , personnages ... faut vraiment avoir fumer un arbre avant .

  • marc18

    Jumanji 2 c'est pas terrible on est d'accord mais le concept du gamer qui se retrouve au cœur même du jeu vidéo est beaucoup mieux exploiter dans jumanji . Spielberg c'est complètement ramasser sur ce coup là . Suffit pas de mettre de belles images et des références partout pour faire un bon film . Faut que le scénario et les personnages suivent ce qui n'est vraiment pas le cas avec ce ready player one qui patauge vraiment à ce niveau la

  • Sebastien 02000

    Bonsoir au box office mondiale ready player one = $236,246,687 . C est plutot pas mal

  • marc18

    Dans le même style même jumanji 2 est mieux que ready player one . C'est dire l'ampleur du désastre

  • jaiden

    Encore une fois on est pas à ready player one 4 pour comparer raisonnablement à M.Bay.

  • Stormtrooper62
    Spielberg signe l'un de ses meilleurs films avec Ready Player One.Très agréable visuellement,la 3D apporte un vrai plus au film contrairement à la plupart des films récents,mais même si le scénario est assez classique,il apporte un peu de fraicheur avec toutes ses références pop culture qui font plaisir et qui ont sans doute faient plaisir à beaucoup de monde. Dans un monde où celui qui contrôle le domaine du jeu vidéo est roi,le coté social est fortement mis en avant,surtout sur la fin avec des héros ,certes les 3/4 du film,"virtuels",mais qui occupent pas mal de place quand les vrais acteurs prennent le relais. Mais est-ce qu'on peut parler d’œuvre visionnaire pour autant ?Certains diront que oui,d'autres diront que c'est une avalanche de référence pop culture pour faire du fan service,chacun son avis,on peut reconnaitre que Spielberg s'est bien entouré pour réaliser ce film,qui aurait pu etre un piège et un faux pas dans sa carrière,le pari est réussi.
  • Seemleo
    La grosse forme pour Steven. Incroyable à quel point ce que ce film exacerbe le style Spielberg jusqu'à la caricature. Mais comme l'auteur d'ET et de "La Guerre des Mondes" est tout sauf un manche et qu'à l'instar d'un Federer, il continue de s'éclater malgré son âge et une carrière qui a débuté il y a presque 50 ans, le produit (car c'est plus un produit qu'un film) qu'est "Ready Player One" est impeccable sur toutes les coutures. L'auteur met en abyme la cyberculture, mais pas seulement. Le film est truffé de références, paraît-il, mais fonctionne même si on en appréhende aucune. La dimension virtuelle n'avait jamais été traitée de manière aussi ludique et intelligente et malgré son intrigue moins complexe qu'un "King Quest" du début 80, on reste séduit par le paquet surprise.
  • Nico Delpo
    Ready player one est un chef d’œuvre ! Savant mélange de plusieurs genres, il prouve que Spielberg est encore aujourd’hui le Maestro du cinéma !
  • Arkan56880 A
    Ready Player One est un pur plaisir cinéphile pour geek, surtout dans sa 1ère heure. L'intrigue brasse une multitude de références visuelles et culturelles que l'on s'étonne de retrouver concentrées dans un même univers (RoboCop, Retour vers le futur, King Kong, Akira, ...), mais aussi des mécanismes scénaristiques archi classiques des jeux vidéo avec la quête d'objets magiques permettant la résolution d'une énigme impossible. Passé ce constat qui procure un plaisir instantané à quasiment chaque scène du film (dans la 1ère heure donc), il reste un très bon divertissement accumulant les moments de bravoure épiques parfaitement chorégraphiés. La situation se gâte un peu dans la 2ème heure (malgré une mise en abîme hallucinante de Shining) à force de personnages un peu trop manichéens et de scènes un peu vite expédiées. Au final, Spielberg signe un film ébouriffant et ultra référencé, qui sans être un chef d'oeuvre, remet les choses à leur place : à l'heure des reboots et remakes à outrance, Steven demeure Le Roi incontesté et incontestable d'un cinéma d'entertainment de qualité, loin, très loin devant tous les ersatz qui tentent de l'imiter. A bon entendeur....
  • Alexis C.
    Premier gros blockbuster de Steven Spielberg depuis 2011 et premier film de SF depuis 2005, Ready Player One ne déçoit pas! En 2h20 le réalisateur offre une réflexion sur les mondes virtuels, nos rapports à la pop culture et un regard sur son cinéma, ceux l'ayant inspiré et ceux qui l'a inspiré. Et pour la première fois de sa carrière il montre sa passion pour les jeux vidéos. Le plus fort c'est que c'est jamais indigeste, bien au contraire! La mise en scène est de haute voltige avec des scènes d'action rarement vue au cinéma. L'histoire est bien construite, j'aime son côté ludique (forcément) et même si il y a des facilités de scénarios on arrive à les excuser grâce au génie de la mise en scène. Le casting est plutôt pas mal, en tout cas il est bien trouvé. J'ai apprécié la piste musicale, que ce soit la bande originale où les morceaux 80's utilisés pour le film (y a même du Tears for fears et j'adore ce groupe!). Spielberg réalise ici une belle oeuvre qui regarde à la fois vers la passé et l'avenir toujours dans un parfait équilibre. Il prouve qu'il est toujours Le Roi du divertissement malgré ses 72 bougies. Son meilleur film depuis pas mal d'années, au moins depuis 2011 en tout cas!
  • obiyann
    La Claque de l'année. Non ce n'est pas du cinema, n'y allez pas pour voir un film car ceci n'est pas un film mais une attraction digne du Futuroscope. Au lieu de 10min ca dure 2h20 et comme n'importe quel parc d'attraction quand vous sortez du manège, vous avez envie d'y retourner. RPO c'est la meme chose. Avatar nous avait tous surpris, on avait oublié que le cinema n'est pas juste un vecteur de message mais aussi un moyen de vous éclater. Comme pour n'importe quel média, l'usage qu'on puisse en faire n'est pas unique. Spielberg est la pour nous rappeller que le cinema c'est aussi une attraction avec des sensations fortes. Oubliez Avatar, READY PLAYER ONE va vous faire décoller.
  • Sam G
    Ready Player One » est un excellent film de science-fiction doté d’une histoire sachant mélanger harmonieusement l’aventure réelle avec une quête virtuelle. Les multiples référence jeux video/BD/Cinéma nous plonge dans une immersion totale sous une ambiance type Avatar. Divertissement totale pour ma part malgré le manque de licence ( exemple : Nintendo )
  • Nekky Makko
    Ready Player One est vraiment de ces films qui vous entraînent et vous émerveillent, un must, une excellence, le film de 2018 tout court... L'histoire est immersive, les personnages attachants, l'intrigue est certes basique mais elle est vraiment captivante... Toutes les références plairont tant aux fans de mangas/animés que de pop culture :) Je le redis, clairement, LE film de 2018 et un des meilleurs films de Steven Spielberg à mes yeux!
  • Anaelle B.
    Ready Player one c'est un peu un film qui essaye de te vomir la pop culture à la gueule parce que ça rend cool mais qui n'y comprends rien et sous exploite un univers qui aurait pue être intéressant au profits de référence pseudo-geek que les connaisseurs trouveraient insipide. A aller vois avec ses enfants de 13 ans maximums ou a regarder quand on s'ennuie et qu'on veut juste voir quelque chose de beau visuellement mais complètement creux dans le scénario
  • sebd59
    Steven Spielberg offre un cadeau aux geeks du monde entier avec Ready player one. Le scénario reste assez simpliste et banal dans son ensemble pour ce qui se passe dans le monde réel, et dans l’Oasis, le scénario se calque sur ce qui se fait dans le jeu vidéo. La pop culture des années 80 est mise à l’honneur avec beaucoup voir trop de références cachés plus ou moins bien. Cela reste tout de même maîtrisé dans l’utilisation par contre, les références plus récentes sont maladroites. L’Oasis est magnifique et colorée avec une 3D de bonne facture. Au niveau du casting, on préférera le jeu plus crédible et dans l’émotion d’Olivia Cooke au jeu totalement figé de Tye Sheridan. Ready player one reste un plaisir, un spectacle qui fonctionne à merveille.
  • Clement T.
    Meilleurs films que j'ai jamais vu au niveau des fictions je vous le conseille vivement ! Je trouve Ready Player One mieux que Star Wars car il est dynamique du début à la fin ce qui n'est pas le cas de Star Wars.
  • Wikus83
    Le papa d’E.T. et Jurassic Park revient à ce qu’il fait de mieux : le bon gros divertissement régressif 100% plaisir, visuellement ultra riche, qui se regarde avec des amis et un énorme seau de pop corn (bien qu’on ne le répètera jamais assez : il est INTERDIT de manger du pop corn PENDANT le film). Ultra générationnel, Ready Player One est une orgie de sucrerie pour les geeks et les enfants des 80’s, plein de références habilement distillées comme des bonbons lancés à des gamins déjà entrés dans la chocolaterie de Willy Wonka. Tous les codes sont là entre dystopie futuriste, film de super-héros, buddy movie vintage à la Stranger Things et héroïc fantasy, faisant passer les 2h20 à toute allure comme un niveau de Super Mario totalement maîtrisé et pourtant toujours surprenant. Merci Monsieur Spielberg.
  • Sergent Zirivkiand
    Adapté du roman d’Ernest Cline, "Ready Player One" est un excellent film de science-fiction spectaculaire et efficace de Steven Spielberg avec des effets spéciaux impressionnants, un scénario bien écrit et des acteurs excellents.
  • Kevin D.
    un film fabuleux, fan de spielberg depuis de nombreuses, c'est un retour a la SF très réussi depuis La Guerre des Mondes en 2005, ce ready player one est vraiment une bonne surprise et bonne de nombreuses question sur ce qui est virtuel et ce qui est réel (avec une ribambelle de clin d'oeil aux film/dessins animé/jeux vidéo des année 80 et 90 ), mention spécial a [Spoiler - la course pendant la 1ère épreuve , jouissive a l'exces avec King Kong la delorean, le t-rex, la moto d'Akira et j'en passe - Spoiler] , seul bémol, une fin un peu trop expéditive mais dans l'ensemble c'est du lourd (film vu en 4DX au pathé la valette et sa envoi je vous le garanti)
  • Jean-charles O.
    Spielberg ce génie ! Ready Player One, le film que tout bon geek attendait. Ce film réuni petit et grands avec des référence à la pop culture des années 70-80 à nos jours. Le seule film où tu verras Tracer (Overwatch), King Kong, Le géant de Fer, Batman (Et bien d'autres) réunies dans un seul film !
  • Teddy S
    Ce film est une tuerie ! Steven Spielberg c'est "Jurassic Park", "E.T", "Hook" mais désormais, pour moi c'est avant tout "Ready Player One". Le film innove, il nous surprend à chaque instant. Les scènes sont magnifiques, les décors, les costumes et la motion capture sont vraiment parfaits ! Les effets spéciaux sont vraiment très réussis. Le travail fait sur ce film est tout simplement gigantesque. [Spoiler - - Spoiler]La scène qui se passe dans le film "The Shining" m'a vraiment fait plaisir[Spoiler - - Spoiler]. Bref, on ne s'ennui à aucun moment et on en prend pleins les yeux ! Je vous conseil fortement d'aller voir ce chef d'oeuvre !
  • bolt
    Ready player one. Est un excellent film. le génie Spielberge. nous livre un film abouti et très bien réalisé. Tout est magistralement mis en scène, et le scénario, grouille d'inventivité. Une vraie bouffée d'oxygène. coup de chapeau aux acteurs, tous, impeccables dans leurs rôles respectifs.
  • Oscarito 3.
    Du pur génie, des effets spéciaux a couper le souffle. Des références génial. Ready player one nous démontre encore une fois que Steven Spielberg est le plus grand réalisateur de tous les temps. Le film de l’année sans hésiter, il va falloir faire beaucoup pour sortir une aussi grande perle cette année.
  • Quentin H.
    READY PLAYER ONE, réalisé par Steven Spielberg, avec Tye Sheridan, Ben Mendelsohn, Simon Pegg... Retour à la science fiction pour le "maître" Spielberg, c'est réussi. Le film nous propulse dans le futur, sur une terre où la réalité virtuelle a prit le dessus sur la réalité. Des effets spéciaux spectaculaires pour des scènes d'actions épatantes, une musique rappelant celles des précédents films du réalisateur, un scénario intéressant et qui plus est, en rapport avec la période de sortie du film. Sans oublier les nombreuses références POP incluses dans le film (jeux vidéo, manga, film...) dont pour certaines, on aimerait en profiter plus longtemps. Bien qu'aujourd'hui, la réalité virtuelle est en développement, pourrait-on envisager que cela se produise à l'avenir ? En attendant, évadez-vous devant READY PLAYER ONE. 16/20.
  • Eli P
    Ready Payer One est sans conteste le meilleur film de ce début d'année 2018. Concentré de Pop Culture, défouloir créatif époustouflant à la finesse technique saisissante, on en prend plein les yeux pendant 2H00 quasi Non Stop. Et contrairement à son concurrent du moment Pacific Rim, Ready Player One a le bon goût de développer une idée, un concept vraiment original. L'Oasis, la clef de voûte du film, est tout à fait fascinante, impressionnante et laisse le champ libre à une toute nouvelle saga tant les possibilités sont infinies. Le casting est quant à lui crédible, et surtout bien exploité de sorte que tous les personnages sont attachants. Enfin, Spielberg marque une entrée fracassante dans la grande guerre du moment : la surenchère d'effet spéciaux. Il a visiblement donné carte blanche à ses équipes pour se permettre les idées les plus folles et pousser le réalisme jusqu'au moindre pore de la peau des Avatars. Son expérience lui a donné le bon goût de doser avec justesse les scènes d'actions : le résultat est à la fois hors de contrôle dans la création et justement dosé dans l'action ! J'enlève une étoile pour 2 raisons. Tout d'abord les voitures du monde réel. Comment peut-on mettre autant de budget dans les effets spéciaux, peaufiner à ce point chaque détail et prendre des Renault Twizy et des Citroën C6 en guise de parc automobile en 2045 ? Ensuite, [Spoiler - le happy ending secondé de violons façon bisounours.. - Spoiler]. tellement ringard et so 2000... Sans ça, Ready Player One est d'une rare perfection et j'attend la suite avec impatience !
  • Bobbyzowski
    Cela commence à faire des mois que l'on fait monter la sauce autour de ce "Ready Player One". Et pourtant, étant allergique aux films de science-fiction, je n'avais aucune envie de le voir, même après avoir vu la première bande-annonce. Et pourtant, j'ai passé le cap, essentiellement intrigué par le nombres de références à la pop culture que je pourrais trouver dans ce film de Spielberg. Et, au final, la sauce a prit...j'ai passé un excellent moment à chercher les références que l'on m'avait promises, j'en ai surement loupé des tas aussi et j'ai été surpris de voir que d'autres n'y avait pas été incluses. Mais au delà de ce petit jeu destiné à flatter la cinéphillie de mon enfance, je dois bien admettre que le film m'a vraiment plu : c'est jouissif et sans temps mort. En un mot comme un cent, c'est un blockbuster de Spielberg : ça distrait et ça ne prend pas les spectateurs pour des imbéciles
  • Arnaud75016
    « Ready player one » est un film spectaculaire, un très bon moment de cinéma, mais on a parfois l’impression d’être dans un jeu vidéo ce qui n’est pas contradictoire avec le thème du film. Spielberg est clairement un virtuose qui a gardé sa fraîcheur d’enfant. Les bons et les méchants sont toujours dans leur rôle et c’est rassurant.
  • Ufuk K
    trois mois seulement après la sortie de " The Post " Steven Spielberg change complètement de registre dans " ready player one" est nous propose un thriller de science fiction très efficace. En effet malgré quelques longueurs, j'ai été agréablement surpris dans cette histoire qui dénonce le capitalisme, la société de consommation, les effets néfastes de l'intelligence artificielle le tout saupoudré par un jeux virtuel pour adolescent qui tient en haleine de bout en bout.
  • T s.
    Aie ,,je pensais pas en arriver là,, je ne pensais critiquer le maître de l'entertainment ,Le Roi Midas du ciné qui même si sa filmographie est inégale, il y a toujours quelques choses à garder de ses films .. Et bien là c'est presque le néant, Ready player one ressemble à une commande de ses petits neveux , ou bien une fuite en avant du maitre incapable d'arrêter la machine une fois lancé dans cet univers virtuel ,hélas trop impersonnel ou une "chatte n'y trouverait pas ses petits" !! En fait on attend réellement le départ du film pendant toute la séance ,,et hélas rien ne vient , bien le jeu des acteurs sur fond vert quasi permanent ,, efface toute humanité et épaisseur aux rôles de chacun. Au final 2h20 de film c'est très long ,, et les quelques références aux 80's et la pop culture pourtant réjouissantes paraissent bien maigres à l'heure du bilan.. J'espère que Mr Splierberg va réagir après ce ratage ..
  • Marc Cervennansky
    Un héros qui ressemble étrangement à Spielberg jeune (regardez les photos de tournage des Dents de la mer ou de Rencontres du 3e type). Un hasard ? Personnellement je ne peux m'empêcher de voir en Ready Player One une métaphore sur le rapport de Spielberg au blockbuster d'aujourd'hui. Inventeur du concept avec Les Dents de la Mer, ET, Indiana Jones, Jurassic Park... on sent ici la nécessité de se repositionner face à la domination actuelle de Disney ET des franchises Marvel ou Star Wars. Alors il convoque une multitude de références de la culture pop des années 80, l'époque où lui-même était le maître du box office. Est-ce que cela suffit à en faire un bon film, qui se différencie des succès actuels ? Bof bof (hormis l'immersion bluffante dans le Shinning de Kubrick). Mais Ready Player One semble beaucoup plaire aux jeunes. Pari gagné donc ?
  • Erwan O.
    Ready Player One est film sans commune mesure, hors norme, si original et si rare dans les blockbusters d'aujourd'hui. Ce qui est beau dans ce film c'est toute la créativité dont fait preuve le film pendant 2h20, tellement de références tellement de moments géniaux. Presque aucun temps mort, RPO est un chef d'oeuvre qui va marquer les esprits pendant longtemps.
  • David K
    Le retour de Steven Spielberg se sera fait attendre mais avec un tel chef d’oeuvre que celui proposé par Ready Player One, difficile de rester indifférent. Ici, le spectateur est plongé dans un futur proche, dans un monde ultra connecté dans lequel l’OASIS est le seul échappatoire au carcan social : ce concept est d’autant plus actuel qu’universel; voilà l’incroyable prouesse de ce film intergénérationnel. Au-delà des prestations convaincantes d’Olivia Cooke, Tye Sheridan, Ben Mendelhson, Simon Pegg, T.J Miller ou encore Mark Rylance, on notera les nombreux exploits de réalisation technique ainsi que les nombreux clins d’oeil à l’univers du cinéma (retour vers le futur, Shinnig, Batman, King Kong, etc.) et aux jeux videos (Street Fighter, Halo, Overwatch, etc.). Enfin, on notera l’excellente bande son ainsi que la qualité des doublages. À la fin des 02h20 de film, on cherchera encore des points faibles, mais attendons encore l’évolution l’opinion publique pour voir Ready Player One entrer dans la légende.
  • Christophe R
    " Ready Player One " est un petit bijou de film de divertissement. Truffé de références 80's et de clins d’œil astucieux (ah "Shining" !), ce film a touché le non-gamer que je suis en plein dans le mille. J'ai finalement peu de chose à dire tant le moment fût assez magique finalement : le rythme du film est époustouflant, les effets spéciaux sublimes (en IMAX qui plus est), le casting très bon et les valeurs très geek-cool. Bref... un excellent film à voir en famille.
  • Michaël B
    Ohh grand Steven Spielberg oui tu es grand, très grand au même titre que certains de tes confrères (Nolan, Cameron, Scott, Lucas) .. pour ne citer qu'eux (choix personnel) tu fais le bonheur autour de toi et encore plus aujourd'hui avec ce "Ready Player One" quelle intelligence, quelle complexité tout ca maîtrisé de bout en bout. Les effets spéciaux sont convaincants, touchants et les acteurs sont tous très bons dans leurs rôles. 2h20 de fantaisie, rien que pour le plaisir des yeux et tu continues de nous entraîner aux frontières troubles du rêve et de la réalité. Un beau voyage au cœur des songes.. MERCI ! PS : Oui j'allais oublier si je peux te donner un petit conseil mon cher Steven, bien que j'adore Alan Silvestri en tant que compositeur, un Hans Zimmer n'aurait vraiment pas fait tâche après les goûts et les couleurs !
  • Clément L.
    Ready Player One est un film prenant, plein de fantaisie, devant lequel on ne voit pas passer le temps. Il décrit un monde futuriste dans lequel la vie est tellement invivable que l'homme se réfugie dans une réalité virtuelle, où presque tout est possible. L'élément perturbateur: un géant économique qui tente par tous les moyens d'engloutir ce monde, cet "Oasis". Les idées sont d'actualités: place et dangers de l'intelligence artificielle, et la question de la vie réelle, la "real life". Les scènes et les références s’enchaînent de façon fluide, parfois même amusantes, et les images dans cette réalité virtuelle sont de qualité. Néanmoins, le scénario est prévisible, les gentils gagnent à la fin, le héros tombe amoureux de l'héroïne, ils s'en sortent in extremis et sont acclamés en héros par la population, libérée du joug capitaliste. En prenant en compte cet aspect, Ready Player One fait piètre figure devant son grand-frère, maître du genre du film réalité virtuelle, Inception de Nolan, qui livre une histoire toute aussi palpitante, sans les références geeks, certes, mais avec un scénario bien plus élaboré, et une fin plus soignée.
  • CH1218
    Adapté du best seller d’Ernest Cline, le film de Steven Spielberg, qu'il était finalement le seul à pouvoir le mettre en scène, joue aussi bien sur la novation de la réalité virtuelle que sur la nostalgie de la culture pop des années 80 à laquelle il a largement contribué. Faisant partie de cette génération qui y a passé son adolescence, c’est plutôt cet aspect-là qui m’a attiré à suivre cette rutillante chasse à l’œuf de Pâques. Nul besoin d’être un expert en jeux vidéo, ni un geek de première pour apprécier « Ready Player One » mais il est bon d’avoir toutefois un minimum de connaissances pour ne pas être quelque peu largué, tant les références foisonnent. Et même si le happy end et le bon sens qui se profilent à l’horizon durant plus de 2 heures sont d’une telle évidence que le scénario en devient un tantinet réducteur, on en prend vraiment plein les mirettes. Car oui, le résultat est véritablement ébouriffant. Après avoir révolutionner le cinéma au milieu des années 70, le réalisateur se positionne avec force et virtuosité dans celui de demain.
  • LeMeilleurPseudoDuMonde
    Année après année, film culte après film culte, Steven Spielberg a su imposer son style devenu quasiment synonyme de cinéma. Si on pouvait attendre de son nouveau bébé, Ready Player One, un film sympathique ; il surpasse largement les attentes ; le maître du cinéma frappe cette fois-ci un (très) grand coup ! Autant le dire tout de suite, Ready Player One est un film visuellement exceptionnel. Que ce soit au niveau du design des personnages, des décors, des effets spéciaux, on en prend réellement plein les mirettes. La réalisation à l’œuvre sur les scènes de combat est la plupart du temps virtuose, ne tombant jamais dans le m'as-tu-vu inutile empêchant de lire l'action. Je ne me suis pas encore remis de la surenchère de références pop, très spécialement de [Spoiler - la scène dans le manoir de Shining - Spoiler]qui tient selon moi du génie. De Retour vers le futur à King Kong en passant par Street Fighter et Overwatch, le public un peu cultivé passera un moment des plus jouissifs. J'ai également apprécié la bande son 1980s, dans l'air des dernières productions marveliennes, qui donne un côté toujours cool au film. Grâce à sa maîtrise du visuel, du storytelling, et un traitement des personnages suffisant qui sait s'arrêter où il faut, Spielberg livre un film presque parfait qui aurait pu être un vrai chef d'oeuvre en mettant l'accent sur un peu plus d'émotion, et un peu moins du (léger) gnan-gnan se dégagant de certaines scènes. Chapeau tout de même l'artiste !
  • Dorian D.
    "Ready Player One" est un super film de science-fiction avec plains de révérence de films et de jeux vidéo et réaliser par Steven Spielberg . L'histoire est très originale un un trés bon scénarios. Le film est trés bien rythmé mais avec des scènes un peu longue, les effets spéciaux géniales et les personnages assez sympa.
  • Julien C.
    Ready Player One est génial avec des effets spéciaux incroyables une tres bonne histoire entre la réalité et le virtuel. Beaucoup de référence à la culture geek très bien utilisé par SPIELBERG un film à voir et à revoir.
  • Oyashiro-Sama
    J'ai pris mon pied. C'est le genre de film qu'il faut mieux voir au cinéma d'abord. Visuellement l'oasis est un régal. Pleins de références (plus on est connaisseur, et plus on appréciera). Référence aux jeux vidéo et films (dont un passage très marquant vers la moitié du film). Le scénario est très correct pour un film de ce genre, tout en ayant une écriture relativement classique et prévisible. Il y avait le monde de ralph, maintenant il y a ready player one. Un petit coup de cœur. 4/5
  • Albert T
    Prenez la scène de Valerian qui se passe dans un marché inter-dimensionnel, mettez y un scénario époustouflant et vous avez les 2h30 de pur plaisir de Ready Player One. Inutile de rappeler ce qui as déjà été dit : des effets numériques magnifiques, des références jouissives à la pop culture qui ne sont pas que des accessoire mais servent réellement le récit, des personnages attachants etc. Ce qu'il faut saluer c'est la redéfinition sociologique que Spielberg a fait du Héros : ici les grands personnages sont des geeks, timides, asociaux, mal dans leurs peaux. Il y a plein de films où des geeks sont amenés à sauver le monde mais souvent c'est grâce à un savoir spécifiques : connaissance en hackage, électronique etc. Dans ce film les geeks n'ont pas de savoir particulier, ils deviennent des héros par leurs nature même de geek. C'est leurs personnalité même qui va leurs permettre de résoudre les énigmes de l'intrigue fondées sur les problèmes relationnelles de la vie, les regrets, les difficultés à interagir avec le corps etc. C'est pour cette raison que le film m'a en plus de tout ému (si si).
  • ffred
    Après le classique et non moins passionnant Pentagon Papers, revoici déjà Steven Spielberg sur nos écrans. Changement de genre et de style radical pour ce Ready player one. De retour à la science-fiction, il nous offre un divertissement haut de gamme aussi réussi sur la forme que sur le fond. Je ne suis pas du tout adepte de jeux vidéos, je craignais donc un peu. Mais aucun problème, d’entrée j’ai été pris par l'action et suivi le tout avec intérêt. Une mise en scène magnifique pour un scénario à l’histoire certes classique mais trépidante et haletante. Et bourrée de clins d’oeil et de références (surtout années 80) à une multitude de films SF, horreur ou fantastique. Il y en a tellement qu’on doit sans doute en rater pas mal tellement l’univers décrit est foisonnant. On est même plongé au cœur du Shining de Kubrick ! Techniquement, c’est donc vraiment très réussi, les effets spéciaux sont grandioses, une vraie splendeur. Le casting est bien choisi et tient la route. Tye Sheridan a bien grandi depuis The tree of life, il est très bien ici et avantageusement entouré par Olivia Cooke (Bates Motel, This is not a love story), Mark Rylance, Simon Pegg et Ben Mendelsohn en méchant de service. Sous couvert de blockbuster survitaminé pour ados, voilà une belle réflexion sur le potentiel avenir de l’humanité (qui, pour moi, fait plutôt froid dans le dos) et les dérives d’internet, des jeux vidéos, etc...nos vies bientôt complètement connectées. Au final, un superbe et spectaculaire divertissement pour un excellent moment à deux cent à l'heure.
  • VincentReims
    Ready player one est à ce jour le film le plus incroyable visuellement que j'ai pu voir au cinéma. On entre dans une nouvelle dimension. Celle ou la 3D ou Imax apporte rellement quelque chose. Vu en Imax, scotché aux sièges du début et à la fin notamment avec 2 scènes incroyables. On ne s'ennuie pas, les clins d'oeils sont nombreux et appréciables. Le film est tourné de façon à être revolutionnaire mais aussi réconfortant avec tous ces clins d'oeils à notre passé, la BO de Silvestri qui vient mettre sa ponctuation à la Retour vers le futur. Si on peut reprocher quelque chose (si vraiment il faut) c'est que les choses se passent peut être assez simplement parfois. J'aurais aimé plus de complexité dans la complexité. Cela reste un film grand public et ça se sent. Mais on en sort ravi content et hyper impressionné.