La Planète des Singes - Suprématie (2017) VF

La Planète des Singes - Suprématie (2017) Streaming VF
La Planète des Singes - Suprématie (2017)Notes7.4
Titre original : War for the Planet of the Apes
2h 20min | Action, Aventure, Science fiction | 11 juillet 2017
De : Matt Reeves
Avec : Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn, Terry Notary, Karin Konoval
Critiques spectateurs (30)
  • Le Fils du Diable

    Mon rapport avec La Planète des Singes est assez compliqué, le film de 68 est l'un de mes traumatismes d'enfance, celui de Burton j'ai détesté malgré toute l'admiration que j'ai pour Burton. Après la trilogie actuelle, j'ai pas détesté Les origines sans trouver ça ouf, L'affrontement je ne l'ai pas terminé, Suprématie ne m'intéressait pas mais ma curiosité l'a emportée et je dois dire que j'ai été impressionné sur la réalisation, les plans, la photographie, les effets spéciaux c'est du très haut niveau, la direction des acteurs est impeccable, la musique très belle mais à part ça je suis resté complètement hermétique au film et j'ai trouvé ça vraiment banal et pas assez intéressant sur le fond alors qu'avec les thématiques qu'aborde la saga il y a de quoi faire d'excellentes choses mais ce n'est que mon avis. Après je pense que le fait que j'ai pas plus aimé que ça vient surtout de fait que de base La Planète des Singes et moi, on est pas amis. Rien à voir mais j'ai quand même de l'empathie mais elle ne s'est pas manifestée pour ce film ;). Autre chose, je trouve ce film surestimé mais encore une fois ce n'est que mon avis, après ceux qui aiment ce film je ne peux être que content pour eux

  • Marc P.

    Cette trilogie, rien qu'au niveau des effets spéciaux, est simplement époustouflante. Elle m'impressionne sur ce point 10 fois plus qu'Avatar par exemple.
    Suprématie vient clôturer l'histoire par l'émotion sans forcément faire passer les humains pour de gros méchants. J'ai apprécié les nombreux clins d’œil à l'original de 1968 qui concentre finalement l'essence de la planète des singes.
    J'aime les vieux films (même si je n'ai pas eu la patience de regarder "La bataille de la planète des singes", le 5ème, en entier) et j'aime cette trilogie. Oui c'est possible... de ne pas toujours les opposer !

  • AM11

    Matt Reeves toujours aux commandes pour la seconde fois depuis le reboot de la franchise avec ce troisième volet qui est différent et moins axé sur l'action que "L'affrontement" ce qui peut sembler logique vu le titre de ce dernier, mais cela ne l'empêche pas d'être tout aussi réussi. Ce film nous montre la bataille pour la "suprématie", mais pas forcément de la façon qu'on n'attend du moins pas immédiatement, car les deux camps sont confrontés à divers problèmes qui semblent inverser les rôles. Pendant deux heures, peu d'action hormis au début et à la fin, mais une histoire plus sobre et plus profonde qui contient beaucoup de références religieuses et aux films originaux. Une histoire plus symbolique et axée sur la réflexion, mais qui garde ce qui a fait le succès de la saga. La rivalité entre les deux camps est toujours aussi forte et cruelle, les personnages toujours charismatiques, il y a la même émotion et empathie puis le rendu visuel est une nouvelle fois bluffant de réalisme. Andy Serkis est toujours impressionnant et cette fois-ci, il trouve un bon adversaire en la personne de Woody Harrelson qui est vraiment étonnant dans le rôle du méchant. Les raisons sont différentes, mais j'ai aimé ce film qui complète bien le précédent, qui est aussi spectaculaire que touchant et qui est surtout à la fois un bon divertissement et un bon film les deux à la fois ce qui n'arrive pas souvent avec les blockbusters. 3,5/5

  • Angelo R

    La petite donne un effet "nostalgique" au film, en effet, elle s'appelle Nova, le nom de la potesse de Charlton Heston dans le premier opus de LPDS. Elle ne sert pas qu'à donner à manger et à boire, de par ces actions que tu as décrit, elle assure un genre de transition sur la prochaine suprématie des singes, à côté des autres humains qui ne pensent qu'à les exterminer, la petite en quelque sorte "se soumets à la race supérieure".

    Sinon XD pour ta remarque sur Peter Jackson, mais faut pas oublier que Gollum lui même est dans le film, c'est plus à Andy Serkis de porter plainte ^^ !

  • Angelo R

    Bon film.
    Mais je n'ai pas trouvé l'ambiance "suprématie des singes" que je recherchais, certes on s'attache plus aux singes qu'aux humains comme c'était le cas dans L'affrontement. De plus les effets visuels sont bluffants, si bluffants que les singes et les hommes semblent similaires et que justement, on ne s'attarde pas sur les effets spéciaux et on se concentre sur l'histoire, car les effets visuels sont devenus partie intégrante de l'oeuvre et ne sont pas juste là pour faire joli.
    Mais...pour un final, j'aurais préféré quelque chose de plus épique et de plus complexe (le coup de l'avalanche, trop facile, trop cliché...) et un méchant plus travaillé (on m'avait promis un colonel pareil que Kurtz dans "Apocalypse Now" mais le charisme et la folie ont été exagérés) et les longueurs se font ressentir plus dans ce tome ci que dans les deux précédents.
    Je l'ai préféré aux Origines mais j'ai tout de même préféré L'affrontement, qui montrait les singes puissants, sous un angle de supériorité, avec cette sensation que la planète leur appartenait déjà, sensation que j'ai moins retrouvé dans ce dernier opus.

  • Wade W

    Y'a eu quoi de plus par rapport au film précédent? On a pas avancé vers la domination des singes et la mise au pas des humains.Ce film c'est une vengeance personnel sur fond de guerre pour la suprématie certe mais ce n'est que secondaire.Et à la fin on est pas plus avancé.

  • Chrisgoug

    C'est vrai qu'il choisit vraiment bien ses films mais depuis 2/3 ans je trouvait ses BO vraiment moins bonnes qu'à son habitude, avec Suprématie il confirme son énorme talent ^^

    C'est la meilleure BO de l'année avec celle d'Hans Zimmer sur Dunkirk ^^

  • Chrisgoug

    L'été cinéma 2017 est vraiment pas mal pour l'instant avec des films vraiment bons voir énormes ^^
    Je suis totalement d'accord avec toi sur la comparaison avec le SDA, le film possède exactement la même dimension épique que le SDA et ça se voit à travers la BO de Suprématie qui par ses morceaux épiques et dramatiques font énormément penser à la BO du SDA ^^

  • David D.

    J'adore aussi Dunkirk d'ailleurs j'attend toujours une précommande sur amazon. Le niveau est élevé en ce moment. Je suis d'accord la force de suprématie (en plus des décors) c'est son style dramatique. Comme pour le sda on retrouve cette perfection partout : Jeu des acteurs, décors, musique, ambiance, effets de synthèses, émotions.

  • Chrisgoug

    Ah je sait pas trop pour moi, j'hésite beaucoup avec Dunkirk ^^
    Mais je pense préféré Suprématie à Dunkirk de par le fait que le premier a une forte puissance émotionnelle que le deuxième n'a pas ^^

  • Inomoura

    Bah venant de la part de quelqu'un qui met 3,5 à power ranger et 2 à suprématie, je m'étonne pas du tout que tu soit complètement passé à coté d'un film aussi intelligent et bien construit.

  • David D.

    La petite fille est aussi douée d'intelligence et d'amour, césar remarque bien ça. Ça vient contredire les propos du colonel qui pense que c'est une maladie, une régression vers une forme animale. Je ne compare pas car on est pas dans le même contexte, on compare pas un film de 68 à maintenant. Et oui il reste la base comme film, heureusement, c'est le projet de base. Mais dans ce dernier le suspense était la clé, on arrive à une planète inconnue qui est la Terre au final. Du coup dans suprématie on est déjà sur Terre, on a pas de twist à faire. C'est pour ça qu'on doit pas chercher une fin aussi iconique.

  • David D.

    Le message est fort. Un animal une bête risque de devenir l'espèce dominante de la planète. L'humain par sa bêtise va perdre sa suprématie. Au final, les singes ne sont pas devenus comme Koba, ils ont pris le bon chemin, pas celui de la haine. L'humain a creusé sa propre tombe. Il y a le respect de l'autre, l'anti racisme, le pardon. Il est bourré de références ce film.

  • SpiderGogo

    J'adore toute la trilogie mais Suprématie est clairement mon préféré !

  • sparowtony

    "Suprématie", et de très loin.
    Le premier est sympathique mais assez oubliable et trop impersonnel pour marquer. Le deuxième est déjà bien plus intéressant mais il se perd dans un dernier acte too-much, bâclé et un peu décevant (le personnage de Gary Oldman est un gâchis et Koba en fait beaucoup trop). Le troisième est bien plus abouti, Reeves digérant habilement ses références pour donner un film épique de bout en bout, une fresque comme j'en avais plus vu depuis longtemps au cinéma.

  • carpdiem72

    1 - suprématie ( action et émotion pour résumer ce film )
    2 - Les origines ( simple et efficace )
    3 - L'affrontement ( bien , mais trop sombre )

  • Wylan
    La planète des singes: suprématie est un film très sombre et triste avec un fort message. Les effets spéciaux sont magnifiques, tellement bien fait qu'on aurait dit de véritable singe. Film intelligent qui me laisse malgré tout sur ma faim.
  • Quentin E. V.
    Au final, La Planète des Singes - Suprématie est certainement le film le plus complet et le plus réussi de la trilogie. En effet, il nous propose une fine psychologie concernant l'esprit de vengeance de César, des effets spéciaux spectaculaires bien meilleur que Valérian alors qu'il a couté deux fois moins cher et une fin acceptable même si on a du mal à croire que le destin de l'humanité s'est scellée sur une si petite parcelle de la planète. A voir pour l'incroyable visuel et/ou par ceux qui ont suivi la saga.
  • dvdvort
    La Planète des singes - Suprématie est très bien il est à voire colle d'habitude les effets spéciaux sont au top et l'émotion à son maximum . Scénario super sympa et Woody harrelson en tant que méchant toujours aussi bon acteur.
  • Anton Ego
    Audacieux, émouvant et épique, “La Planète des Singes: Suprématie” en plus d’être un chef d'œuvre, est également la plus belle des conclusions que l’on pouvait imaginer à la franchise avec un scénario très original, des personnages forts et un attachement émotionnel puissant vis-à-vis de César, une mise en scène rythmé et sombre, une histoire très intéressante, une BO remarquable de Michael Giacchino, une réalisation totalement maîtrisée, des décors somptueux, une fin parfaite notamment au niveau des émotions, des effets spéciaux sublimes et des performances d'acteurs incroyables notamment Andy Serkis exceptionnel en César et Woody Harrelson qui livre un méchant d'anthologie.
  • Michel C.
    Un réel plaisir de visionner ce nouvel épisode : suprématie. La réalisation est magnifique et soutenue. Quels jeux de regards .... ça ne laisse pas indifférent, et j'avoue avoir été intéressé par l'histoire, les images et une intrigue qui tient en haleine. Très beau spectacle ... A voir !!! **
  • RED-F
    Ce troisième opus, "La suprématie", vient parfaitement clore cette histoire simiesque commencée en 2011 avec "Les origines", suivi en 2014 avec "L'affrontement". Les effets numériques des singes sont réellement bluffants. La fin est ouverte et pleine d'espoir (pour une fois...).
  • sebd59
    Contrairement à ce que l’on aurait pu penser, La Planète Des Singes – Suprématie n’est pas la grande bataille entre humains et singes malgré quelques scènes de batailles. Ce film est surtout très émotionnel et aborde des thèmes qui n’avaient pas encore été abordé dans les précédents films. Mais, le scénario est un peu trop banal dans le sens où le père qui cherche à venger sa femme et son fils, c’est du déjà vu. Et si l’on prend en compte le délire à la Apocalypse Now, on ne peut que souligner le manque d’originalité par moment. On retient principalement, la tristesse de l’histoire, les émotions et la tension présente tout le long du film. On regrette cette fin de trilogie incroyablement triste, mais ce que l’on regrette encore plus, c’est la présence et la lourdeur du comique de service qui a été intégré à l’histoire. Ce troisième volet de la Planète des singes n’est pas à la hauteur du premier volet, mais cela reste un très bon film de conclusion.
  • Freakin' Geek
    On nous promettait la guerre et la suprématie et au final on se retrouve juste devant un remake raté de Furyo ou La Grande Evasion qui ne fait que recycler des messages dejà illustrés des centaines de fois de manière bien plus convaincante. Terriblement lent et manquant cruellement de véritables enjeux, La Planète Des Singes : Suprématie se montre trop rapidement vraiment ennuyeux. Mais là où le film déçoit le plus c’est en découvrant que ces trois préquels ne collent pas du tout aux intrigues du film culte ou du reboot de Tim Burton rendant cette trilogie totalement inutile si ils ne poursuivent pas avec une nouvelle relecture du livre de Pierre Boulle pour vraiment conclure l’histoire. [lire la critique complète sur freakingeek.com]
  • legend13
    Les 2 premiers films de la saga reboot, bien que différent dans le fond, étaient des excellents divertissements qui ont largement mérité leurs succès publiques et critiques ! Voilà que débarque donc le 3eme opus dont le titre français réponds au doux nom de "Suprématie". Et le moins que l'on puisse dire c'est que Matt Reeves (déjà réalisateur de l'excellent 2eme opus) a fait un travail formidable et est parvenu à hisser sans problème le niveau de ce chapitre final à hauteur des 2 autres. Voir même mieux ! Un Blockbuster palpitant d'un bout à l'autre qui conclut avec beaucoup d'émotion et de subtilité (avec un triste parallèle avec les camps de concentration et les pires heures de l'histoire de l'humanité) cette somptueuse saga. Avec une nouvelle fois un immense Andy Serkis qui fait face à un ténébreux Woody Harrelson. En bref, un excellent épilogue !
  • Mathieu L.
    La trilogie se clôture, Et c'est franchement très bien fait! Mon préféré reste sans aucun doute le premier volet, mais ici termine un chapitre, une histoire et une légende, celle de César!C'est beau, les singes sont de plus en plus humains et les humains sont de plus en plus bestiaires, les rôles s'inversent et la suprématie pour la conquête de la planète est plus qu'en marche, Inutile de vous spoiler, la planète des singes : vous connaissez bien entendu déjà l'issue du combat final? :)Franchement bouleversant, du bon cinéma! Merci pour cette trilogie qui est d'excellente qualité,
  • Gui revient du Ciné
    Il est rare pour une saga fictive de réussir une trilogie même si je ne dirais pas que c'est une trilogie " parfaite " ... elle détient dès le départ une bonne base celle de la " la Planète des Singes ", la suite avec le premier épisode " Origine " avait tout pour réussir car tout était déjà " pensé " il suffisait de prendre les bases et d'innover avec de bonnes idées toute simple ... Ici en conclusion on a voulut nous montrer l'humanisation des " animaux " face a l'espèce dominante la plus dangereuse que la Terre est put porté jusqu'à maintenant ; l'homo Sapiens.Qui est l'animal et qui est humain, qui des deux arriveras a ne pas succomber a la " vengeance " Il est drôle de voir comment les rôles peuvent s'inverser et le film arrive a nous plonger dans une intrigue a la fois attachante et inquiétante... Le film est bon car on oubli vite a quoi on a affaire ( singe numérique ) , on oubli les effets spéciaux et on regarde les nouveaux " humains " se préparer a la conclusion de leurs aventures qui ne seras pas de tout repos et qui les ramèneront vers les "origines "; retrouvé sa liberté ou etre exterminer... Ma surprise de voir Woody Harrelson dans cet opus car c'est un acteur badass qui ici essaye d'imposé sa carrure même si je doute un peu dans son rôle de vrai méchant... car il donne parfois a sourire..La planète des Singes Suprématie, montre une belle morale que je connais fort bien.. si quelqu'un te fait souffrir... ne te venge pas.. la nature s'en occuperas.. et notre ami César la bien compris.. Maintenant je peux aller revoir l'excellent Planète des Singes avec Charlton Heston
  • Dylan B.
    Dans ce 3ème volet de la trilogie qui est la Planète des singes Suprématie est la conclusion parfaite a cette trilogie car Cesar est le grand chef des singes qu'il a sous ses ordres mais César est prêt a tout pour défendre les singes et sa famille , cette saga est grandiose et elle a fait ses adieux avec des effets spéciaux très beaux et très bon , le final est a la fois magistral et triste avec beaucoup d'action , le seul défaut que je trouve a ce film c'est juste que les singes même si ils ont pratiquement les mêmes gènes que les humains ils ont des armes mais normalement les singes sont la juste pour défendre leur territoire face a des menaces humaines et animalière et je trouve pas logique que les singes ont des armes tel qu'un fusil , un fusil a pompe et d'autre arme car normalement ils ont pas les gènes pour ça mais sinon le film est très bien et ce film doit être vu au cinema avec la bande son qui est très bien
  • Cinéphiles 44
    Après Origines de Rupert Wyatt en 2011 et L’affrontement de Matt Reeves en 2014, ce dernier conclue la trilogie La Planète des Singes avec Supprématie. Les images de synthèses étant exceptionnelles, nous étions malgré tout très déçus du volet précédent qui ne décollait pas. Ici l’épisode est dynamisé grâce à une bande originale épique brillamment composée par Michael Giacchino. Celle-ci provoque en chaque scène un sentiment de stress angoissant. Les images sont toujours aussi sublimes du fait d’une post-production qualitative. Quant à l’histoire, il s’agit pour les singes, avec César à leur tête, de survivre dans une guerre qui se prépare entre les humains. Malgré ses apparences de grand spectacle, ce dernier volet frôlerait presque le genre western avec la préparation de longue haleine des singes pour réaliser leur plan et ainsi sauver leur peau. La Planète des Singes – Suprématie est une réussite et bien loin de ce que nous imaginions.D'autres critiques sur notre page Facebook : Cinéphiles 44
  • Samuel B.
    Incroyable que cette renaissance pour cette série de SF ! Après un premier film ayant fait oublier l'horrible remake de Burton, après nous avoir bluffé avec un second épisode mémorable (niveau scénario et effets spéciaux), La planète des singes revient avec cette "Suprématie" tout bonnement excellent !Les effets spéciaux sont tellement bons que les singes en deviennent encore plus réels et, du coup, deviennent ultra-crédibles. Mais le scénario n'est pas en reste. Ici, l'homme revient un peu plus au cœur de l'action. Sauf qu'avec tout ce qu'il se passe, on prend parti pour les singes (même si on peut comprendre les motivations du colonel, magnifiquement interprété par l'excellent Woody Harrelson !). L'ambiance du film est beaucoup plus sombre que dans les opus précédents. Il y a des morts, beaucoup de morts. C'est le temps de la guerre et César aura beaucoup à faire. Heureusement, il y a un nouveau personnage adorable qui mettra un pointe d'humour bienvenue dans ce film. Matt Reeves, le réal et co-scénariste, a su prendre les bonnes décisions. Il n'est pas tombé dans l'erreur de faire plus gros, plus fort comme beaucoup de franchises. Ici, il prend le temps, ce n'est pas l'action qui l'interresse mais plus les actions et conséquences des singes et des hommes. Tout le casting est excellent, les effets spéciaux incroyables, le scénario bien construit et excellent. Tout bonnement le meilleur film de l'été !! A voir absolument