Invisible Man (2020) VOSTFR

Invisible Man (2020) Streaming VOSTFR
Invisible Man (2020)Notes7.1
2h 04min | Epouvante-horreur, Fantastique, Thriller | 26 février 2020
De : Leigh Whannell
Avec : Elisabeth Moss, Oliver Jackson-Cohen, Harriet Dyer, Aldis Hodge, Storm Reid
Critiques spectateurs (8)
  • S5Clem

    Merci je prends note (même si j'en ai déjà vu la moitié). Je n'ai juste pas besoin de denigrer l'un pour encenser l'autre. Ce Invisible Man est franchement bien fait, n'en déplaise ;) A plus

  • Ardath Bey

    Alors je suis très surpris de voir d'aussi bonnes critiques sur ce film, c'est le pire que j'ai vu cette année pour ma part. On n'y croit jamais, du début à la fin tout est raté. La mise en scène est très standard, la musique est nulle, les comédiens pataugent comme c'est pas permis, même Elisabteh Moss qui je trouve très douée en temps normal est totalement à côté de la plaque. Les dialogues sont miteux et cela explique beaucoup quant à la médiocrité du jeu d'acteur. La palme du plus mauvais acteur revient à l'homme invisible d'ailleurs, j'ai rarement vu un mec jouer aussi mal. Celui qui joue James fait un peu pitié à vouloir tout le temps montrer ses muscles aussi. Vient ensuite le GROS problème du scénario, c'est juste très très lourd. Franchement, quand on peut être invisible et aussi machiavélique que le "méchant", on n'a rien de mieux à faire qu'aller harceler son ex ? Et si on rajoute une fin totalement à l'ouest on finit avec The invisible man. Merci d'avoir encore une fois tué une belle licence les gars, chapeau bas !

  • Laurent P.

    3/5
    les 3/4 du film environ sont bien parce que ca monte creshendo

    et puis plus rien.... voir meme ca redscend d un coup pour les dernieres 20-30 minutes
    d ou ma note (bien mais vraiment sans plus)
    et le final laisse vraiment a desirer ..sincerement la derniere partie et le twist final c est tellement plat serieux..
    bon apres c est un film a petit budget 5-7 million ok

    mais merde dans ce genre de cinema on le sait tous le plus important c est clairement le denouement ,la derniere partie du film ..et ici c est tellement mou ,incoherent

    sans parler que le mec a quand meme inventer un costume d invisibilité mais il peut rentrer chez lui a la cool sans journaliste sans rien (bon manque de budget c est certain)

    avec ce "genre" de film faut soigner la derniere partie ,surprendre ,continuer a monter creshendo et c est pas le cas avec ce invisible man..

    ici on se dit comme trop souvent (heureusement pas tout le temps) mais ici c est le cas : tout ça pour ça
    donc ça casse un peu le tout

  • Benito G

    C est sur quand comparaison au dernier film du "genre" entre black christmas, Nightmare Island, The Boys 2.... la qualité n a pas été la et surtout pour payer une place de ciné. Invisible man en salle immersion ICE est une bonne surprise même si il n aura pas tout le succès avec un bon petit de ciné fermé. Mais pour le genre, la distribution a été correct. Habituellement passant rarement les 300 copies et sachant que The Boys 2 avait a peine 200 copies, Nightmare Island ou black christmas un peu plus mais aucun ayant marqué les esprits et souvent finit pas très loin de celui ci-après sa 1ere semaine. Et encorenpar chez moi il est toujours en immersion pour sa 3ème semaine... habituellement c est la 1ere et a la limite 2 ou 3 séances la 2rme semaine. La en immersion pour la 3ème séance, la salle ICE est déjà prévu.... ajoutant un petit truc au film donc quant tu n as pas l'abonnement et qu avant 19h c est 11e alors que en salle normale 10e20... même si c est cher la différence et la qualité optimal des sièges.... on se laisse vite tenter

  • Vincent Vega

    invisible Man ne fait pas partie du Dark Universe qui n’existera probablement que pour un film La Momie

  • Bouboul B

    Je me suis peut être mal exprimé, mais ma phrase : (la marge de progression se fait clairement ressentir, il suffit de revisionner Insidious 3, et ensuite Invisible Man pour comprendre) avait pour but de dire : de Insidious 3, à Invisible Man, l'individu a pris du gallon. J'ai jugé bon de ne pas citer Upgrade, car, jusqu'à preuve du contraire, ce n'est pas son dernier film en date, il n'est donc pas à l'opposé de son premier film : Insidious 3.

  • Bouboul B

    Ne cessant de s'améliorer de film en film (la marge de progression se fait clairement ressentir, il suffit de revisionner Insidious 3, et ensuite Invisible Man pour comprendre), Leigh Whannell prend le taureau par les cornes, et dompte l'un des nombreux monstres de Universal, avec un récit moderne, proposant en parallèle, un deuxième niveau de lecture, traitant de la présence "fantôme " (malgré toute rupture), d'un individu ayant partager la vie de la dite protagoniste (habitée par une Elisabeth Moss bluffante), qui, à force d'être enchaîner par l'individu dans sa vie passé (comprendre : être dominée physiquement et psychologiquement), ne peut plus se détacher de sa présence, partout où elle va.

    Ce récit est mis en scène avec une virtuosité hors norme. Ici, pas de place au jump scare, l'ambiance domine le film, les angles de caméra suggère à chaque instant la présence de l'antagoniste, et ses entrées en scène sont d'une remarquable inventivité, comme cette séquence de combat en plan séquence dans une cuisine, dans un centre psychiatrique, ou enfin ce passage à tabac d'un des personnages (le tout supporté par un travail sonore d'anthologique), sont déjà dans mon top séquence de ce début d'année.

    Leigh Whannel oblige, le scénario est blindé de twist. Pour certains prévisible, pour d'autre non (un mot : couteau ). C'est du très bon cinéma d'horreur et de SF.

    On attend plus que le nouveau James Wan maintenant.

  • Nico_lvl

    Alors financièrement, on est loin d’une grosse production donc je pourrais pas te dire.
    Et artistiquement, j’attend de voir Invisible Man demain, mais d’après les retours que j’ai lu, elle porte le film donc elle doit envoyer, donc je m’avance un peut mais faut croire que ça lui réussit