Dark Waters (2019) VOSTFR

Dark Waters (2019) Streaming VOSTFR
Dark Waters (2019)Notes7.6
2h 07min | Biopic, Drame | 22 novembre 2019
De : Todd Haynes
Avec : Mark Ruffalo, Anne Hathaway, Tim Robbins, Bill Camp, Victor Garber
Critiques spectateurs (38)
  • kevsly

    (Commentaire écrit (à la base) le 6 Mars 2020)
    Un drame social qui frappe fort. Plutôt passionnant.

  • Frankie Klassic

    j' ai passée un très bon moment avec ce film coup de poing....

  • scrat28

    Un film absolument fascinant, à la fois par son sujet, très fort, et par le niveau de détail et de rigueur dans sa manière de raconter les événements.

  • Plaza13

    c'est pas un biopic...

    c'est un film judiciaire

  • Nassou Peace

    Ok le sujet intéressant et les acteurs sont bons mais le film est trop ennuyeux, académique, c'est plat et mou

  • defleppard

    Très bon Biopic contre ces monstres chimiques..... 3 étoiles et demie.!!!!!!!

  • oberginois

    Le film parle d'un sujet particulièrement grave et sérieux, et en cela c'est une très bonne chose. Et il en parle intelligemment, donc c'est encore une très bonne chose.

    Cependant, le film est d'une très grande mollesse (ça ronflait dans la salle), il n'y a vraiment aucun rythme, et pour cela c'est vraiment dommage.
    Les acteurs sont bons dans l'ensemble, sauf... Mark Ruffalo qui s'est lancé dans un rôle de composition que j'ai trouvé pas convainquant du tout : regard vide, sans âge, mou (comme le rythme), dont on saisit mal les motivations. Mais pour le reste, les personnages sont globalement inintéressants, même si bien joués, et surtout les dialogues sont d'un vide abyssal. Donc un petit échec de ce côté là aussi.
    Et surtout, à part 2 scènes qui durent au total 1mn30, il n'y a aucun décollage, ni dans le déroulement des péripéties, ni dans la fluctuation des émotions, dans une éventuelle tension...
    Rien.
    Et ça, c'est vraiment regrettable.

    Le film aurait pu être un simple documentaire, qu'il aurait été 10 fois plus efficace, j'en suis persuadé. Le fait d'en avoir fait un "film" n'a pour le coup rien apporté aux événements. Le seul ajout, c'est qu'il y a des têtes d'affiches, donc que ça fait venir du monde, et donc, que ça informe les gens à grande échelle sur le scandale sanitaire en question (personnellement j'étais pas au courant alors que je suis un bon gros militant gaucho-écolo).

    Mais c'est très dommage de s'en être tenu à un parti pris aussi inexistant, avec une frilosité certaine dans la totalité des domaines. La seule valeur du film, c'est les événements qui sont réels. Donc la seule valeur du film, c'est pas le film. Ballot.
    Mais bon je préfère voir ça que d'autres daubes commerciales abrutissantes.

  • Josselin A.

    quelqu'un aurait le lien de l'article d'allocine regroupant des films du même genre? j'arrive pas a retrouver cet article

  • Plaza13

    completement ! ;)
    une exception trop rare

  • Loomax

    Les années 80 ? La structure en 3 actes, c'est Aristote.
    C'est la manière organique dont toutes les histoires sont racontés. Ce n'est pas une formule.

  • YANINHO

    Un documentaire aurait été plus intéressant, car c’est un film incroyablement vide.... Il n’y pas de scène marquante, aucune émotion, ça décolle jamais, Mark Ruffalo n’a aucun charisme dans ce film et il a le regard tout le vide ! Au moins en terme de biopic on a eu mieux récemment avec La Voie de la justice ou on a un film très émouvant qui offre des scènes mémorables.

  • luckyluke

    Film utile surtout en ce moment pour rappeler encore une fois que de grandes multinationales jouent avec notre santé . Et l’on découvre que l’administration américaine de l’environnement ne définit pas toutes les règles relatives à la toxicité des produits ……incroyable ! Un scénario moins flamboyant qu’Érin Brokovitch mais néanmoins efficace . Même si la fin est malheureusement prévisible , il n’en demeure pas moins que ce film apporte sa pierre à l’indignation et la contestation des dérives de notre mode de vie . Mark Ruffalo est excellent dans le rôle de celui qui dénonce , enquête et poursuit cette multinationale , il voulait faire ce film , il en est d’ailleurs le producteur . A voir , vous n’en sortirez pas indemne . (4/5 au minimum)

  • YANINHO

    Merci d’avoir développé ce que j’avais la flemme d’écrire, je suis d’accord avec ta critique à 100%

  • sparrow22

    Le fond du film est passionnant et cette histoire mérite d'être racontée, mais que la forme est ennuyeuse...c'est à se demander pourquoi le réalisateur n'a pas fait un documentaire à la place, tant on sent qu'il s'en fout de la mise en scène...le film se contente de dérouler les faits de façon chronologique, sans saveur, sans talent...mark rufallo fait très bien le job, mais les dialogues qu'on lui donne sont lourdauds, génériques...le film manque cruellement de peps, d'inventivité dans la façon de raconter l'histoire, ça m'a fait penser a Spotlight (également avec Ruffalo) qui était également très ennuyeux dans la forme... l suffit de comparer ça avec les hommes du président, The Social Network, Philadelphia etc...pour se rendre compte qu'on faire un film basé sur des faits réels qui ne soit pas pour autant qu'une simple retranscription des faits sur grand écran

  • Brahim B

    Exception mise a part avec Inception de Christopher Nolan tu jamais vue

  • cyril b.

    lol mais tu ne te rend pas compte que TOUT est deja vue dans le cinéma??^^....c'est juste l'approche qui difère

  • YANINHO

    A part dire que j’ai trouvé ce film très ennuyeux, sans aucun émotion et qui ne décolle jamais je n’ai rien d’autre à dire...

  • Plaza13

    quel scoop ! ;) lol !

  • Plaza13

    comment ne pas l’être quand on sait que la structure narrative est tirée d'un manuel : "Les règles élémentaires pour l'écriture d'un scénario" écrit par le gourou des scénaristes, Black Snyder, connu et reconnu pour sa "fameuse" structure en 3 actes appliquée dans les années 80 et copié/collé depuis par tout les studios sans exception.
    A sa sortie en 2005, ce livre voulait dénoncer le manque de créativité des scénaristes a Hollywood mais a eu l'effet inverse : Ctrl C/Ctrl V car tout le monde appliqua et applique à la lettre ces fameuses règles encore de nos jours.
    Désolé pour vous d'apprendre que je n'ai plus aucun effet de surprise quand je mate un film.. Mais c'est surtout désolant pour moi de voir que même si la "formule" fait toujours son p'tit effet sur le public, elle n'est pas remise en question, bien au contraire, elle est attendue par un public bien docile qui ne veut pas être bousculé dans ses habitudes cinématographiques.
    Y a qu'a voir le Box Office pour le confirmer.

  • Vincent Vega

    ton commentaire est très constructif,félicitations génie !

  • YANINHO

    Déçu, film soporifique

  • titicaca120

    sujet bien maitrisé façon erin bronckovich.
    le pot de terre contre le pot de fer.
    que d'efforts pour avoir réparation.

  • titicaca120

    ton analyse sur le petit b) est juste.
    j'ai vu le film et la finalité sans spolier est que le groupe continuera d'une façon ou bien d'une autre à vendre son téflon.

  • titicaca120

    oui beaucoup mais Julia Roberts rentrait plus "dedans".

  • Nad E

    Film intéressant ,par contre Carrefour commercialise toujours des poêles/casseroles (de la marque Carrefour )en Teflon....

  • black B.

    J'ai plus apprécié celui ci que certains films que j'ai noté 3.5 mais un peu moins qu'un film que j'ai noté 3.7, du coup il se retrouve la... Mais c'est tatillon je sais =)

  • Pascal I

    Film fracassant ! De plus avec une affaire encore en cours de cette importance (du jamais vu !). Nul doute que cela va faire des remous. Quand au film, bio bien maîtrisée, compréhensible et dénonce encore qu'au nom de l'argent, tout est possible. 4/5 ! A voir !!!

  • mesavis

    Hum hum 3,6/5 ... pourquoi pas 3,7?
    En tout cas, merci pour la critique,
    Je vais le voir.

  • erwanlb3

    Ceci dit c'est le cas pour tous les films quand on est en mode blasé

  • Henri M

    Si vous vous faisiez encore des illusions sur la probité des groupes industriels, sur leur capacité à être transparents, à se soucier de votre santé, voilà un film qui va vous les enlever et vous défriser.

    Défrisage en douceur ceci dit. Le réalisateur Todd Haynes est, ici, parcimonieux. On suit pas à pas le laborieux et audacieux (limite héroïque) travail de l'avocat qui a décidé de s'attaquer au géant de la chimie (Dupont), coupable à ses yeux d'avoir tu des informations capitales concernant un de ses produits, suspecté d'être hautement toxique.

    Plus Colombo que badass, cet avocat, mais le sujet et son traitement sont tels (instructifs notamment) que le spectateur suit l'intrigue sans se lasser.

  • black B.

    Le film retrace le scandale du teflon, et principalement l'entreprise DuPont qui a fait beaucoup de dégât et qui continu d'en faire aujourd'hui. On suit l'avocat Robert Bilott interprété par Mark Ruffalo, dans une quête presque perdu d'avance, on a parfois du mal à croire ce qu'on entend tellement c'est choquant, mais le film reste fidèle et même les vrais noms sont conservé.. Au delà de l'histoire, les interprétations sont bonnes et la réalisation plutôt correct. 3.6/5

  • Plaza13

    je n'ai en aucune manière présagé de sa qualité.
    C'est juste que la trame est connue d'avance : un avocat au moyen limité va défendre les faibles en subissant diverses pressions pour faire éclater la vérité. il y aura quelques coup de théâtre, le fameux moment ou tout semble perdu puis une révélation finale en faveur des faibles.
    le verdict sera :
    a) les faibles gagnent totalement.
    b) un arrangement (un compromis) laissant un gout amer...démontrant que même si leurs combat est juste, les forces en face d'eux sont et demeureront disproportionnées.

  • Uti_1

    pour autant, ça n'empêche pas un film de pouvoir être excellent et intéressant à voir.

  • Plaza13

    c'est un film de prétoire sur fond de scandale environnemental comme tout les films que j'ai cité : le pot de terre contre le pot de fer.
    Que ce soit tiré de la réalité ou pas, c'est un sujet deja traité moult fois au cinéma donc : deja vu.
    deja vu faut pas le prendre comme un insulte ou un gros mot, c'est juste un simple constat.

  • Uti_1

    "d'après une histoire vraie"

  • Plaza13

    entre autres....Michael Clayton, Préjudice, l'affaire pellican etc etc... bref du deja vu

  • JAIMEPASLESNANARS

    c clair !!!!

  • Le film d'Ariane

    Le pitch fait vachement penser à Erin Brockovich, non ?