Coco (2017) VF

Coco (2017) Streaming VF
Coco (2017)Notes8.4
1h 45min | Animation, Famille, Fantastique | 27 octobre 2017
De : Lee Unkrich
Avec : Andrea Santamaria, Benjamin Bratt, Ary Abittan, Edward James Olmos, Alanna Ubach
Critiques spectateurs (31)
  • Kurosawa

    Visuellement réussi, "Coco" séduit par un récit bien mené mais déçoit par un final convenu refusant la noirceur qui a fait par le passé la réussite des plus grands films des studios Pixar.

  • Big Snake Suisse

    Bon j'ai enfin vu Coco. Enfin pour être exacte, j'ai vu les 80 premières minutes du film. Les 20 dernières étaient floues et un torrent me sortait des yeux.

  • ptitmayo

    Animation somptueuse inégalée, propos intelligent et moderne, réalisation fluide, Coco est un chef-d'oeuvre.

  • mrmerle

    4.5/5

    Coco réussit dans beaucoup de domaines. L'écriture est impec, les personnages sont attachants et leurs interactions/relations sont crédibles comme jamais.
    On ressent la passion de Miguel pour la musique, on ressent lors des scènes avec màmà Coco, la musique est inspirante...
    Le film est également magnifiquement animé, les couleurs sont incroyables et chapeau bas pour Disney qui, pour une des rares fois respecte la culture de la communauté présente dans le film. C'est pas mon Pixar préféré mais il est quand même marquant.

  • I'm A Rocket Man

    Oh Caramba ! Le choc... le vrai ! Des éternités que je n'avais pas ressenti ça devant un dessin animé. Depuis Le Roi Lion je pense... Coco est un vrai chef d'oeuvre, le genre qui vous remue et qui vous bouleverse. Tout est parfait... les personnages sont attachants, l'histoire est prenante et triste, les animations sont prodigieuses et vraiment nous avons passé une soirée inoubliable en famille. Le summum !! Nous avons ri, nous avons été émerveillés, nous avons pleuré... un florilège d'émotions que l'on n'oubliera pas de sitôt ! Merci Coco !

  • The Farceur !

    Les 2 coco que j’ai entre les jambes mérite aussi un oscars pour leurs contributions à la reproduction 😁

  • Naughty Dog

    et l'Oscar pour Coco !

  • MesMotsEn16/9

    Je soupçonne une pointe d'ironisme dans cette phrase lol Mais je la prends tout de même avec grand plaisir!
    La philosophie est trop conceptuelle pour moi, je préfère regarder des films (comme Coco de préférence ^^).

  • penelhop

    rhoh! Mama Coco...quel personnage ! j'adore sa bouille !!

  • Thithi S.

    Merde, je me suis surpris à verser une larme pour ce film. Ca faisait tellement longtemps ^^ Non PiXAR sait entretenir la magie depuis Toy Story.
    Vraiment COCO est à voir.

  • Hugo F.

    Disney prend un tounant interessant depuis Vice Versa et Coco en est la preuve .C'est un film émouvant avec des messages subtil.En centrant son propos sur les emotions des personnages et de l'histoire, c'est gagnant pour Disney (Pixar).J'espere que Toy Story 4 gardera la même ligne ( on avait déja eu des esquissses dans le troisième opus).

  • Nils_Holgerson_MO

    Les symboles et valeurs de Coco sont tous représentés dans la Légende de Manolo, malgré ce que les fanboys Disney peuvent dire de négatif à propos du côté romance de Manolo.
    Et en tant que bon franchouillard, Ernesto de la Cruz, il ne touche pas une bille par rapport à Luis Mariano, autrement plus talentueux vocalement, et plus plus fendard à tous les degrés du sens de l'humour! C'est mon avis, pour le moins!

  • Anna M.

    Ne vous fier pas a la bande annonce qui donne peu envie daller le voir !
    Ce dessin animé est incroyablement bien fait. Les décors somptueux, nous rentrons dans l'univers tout de suite... bref Coco est le dessin animé du début d'année a voir. Ce dessin animé donne le sourire.

  • mrswan

    Coco est un bon film. L’esthétique est sublime. Mais la musique est très moyenne et surtout c’est une copie de La Légende de Manolo qui est beaucoup mieux et où la musique est magnifique. Pour ceux qui ne l’ont pas encore vu je vous le conseille vivement.

  • Clément Arques

    je suis très satisfait de ce film coco et franchement je suis vraimment fan grave

  • fyrosand

    Flemmard pour toi, grandiose pour moi ;)
    Sur l'émotion, le graphisme, l'histoire, les symboles, valeurs, la musique, Coco lui est largement supérieur... Mais bon, c'est un avis comme un autre bien sûr.

  • Nils_Holgerson_MO

    Vu une deuxième fois Coco, j'ai bien failli m'endormir. Une fois surpris des chouettes chansons latinos passées, le second visionnage ne révèle rien de mieux...

  • AHEPBURN
    C'est plaisant, familial. Cependant dans la famille PIXAR, je préfère Toy Story. Coco est largement moins nangnan que certains Disney. Agréable mais pas mémorable.
  • Santu2b
    Moins de promotion lui a été consacrée et c'est bien dommage. De la part de Pixar,"Coco" constitue un investissement réussi des traditions spirituelles mexicaines, sans tomber dans le folklore. À sa tête on retrouve Lee Unkrich, pionnier qui n'avait plus rien signé depuis le chef-d'oeuvre "Toy Story 3". Il confirme donc ses talents en nous montrant de nouveau des personnages humbles et touchants, dont le défi est de concilier leurs rêves avec le poids familial. Comme on pouvait s'y attendre, "Coco" se distingue par d'intenses séquences d'émotions, qui feront encore sortir une grande quantité de mouchoirs. Visuellement, le film est par ailleurs une merveille, particulièrement dans sa peinture du monde des morts. Cependant, "Coco" est un bon Pixar mais il n'est pas le plus grand Pixar ; il semble même traiter des thématiques comme l'oubli ayant déjà été développés dans d'autres productions du studio. Disons qu'il n'atteint pas le degré de poésie de "Là-haut" mais reste nettement plus beau que le raté "Voyage d'Arlo".
  • Didier L
    Sí le terme n'était aussi galvaudé, il conviendrait de qualifier "Coco" de chef d'oeuvre. C'est, en tout état de cause, un film magique, émouvant aux larmes, coloré, amusant et déchirant. Ses créateurs ont réussi la parfaite alchimie, comme pour "Là haut" et "Vise versa", entre un dessin animé qui ravira les enfants par la fabuleuse imagination de la direction artistique et une réflexion profonde sur la mort de ceux que l'on aime et la transmission pour les accompagnant grâce à un scénario complexe et cultivé sur les rites mortuaires au Mexique. Même sous la bannière Disney, Pixar continue à donner de sacrées leçons d'excellence à la firme aux oreilles de Mickey !
  • RayManzarek
    Depuis quelques années déjà, la fusion Disney/Pixar a pris pour habitude de livrer deux types de films. Les premiers, des dessins animés à l'esthétique magnifique sont de purs objets de divertissements alternant le sympathique et le bon (citons, pour les plus récents, "Cars" ou "Zootopie"). Les seconds sont des oeuvres ajoutant aux qualités des premiers le fameux deuxième niveau de lecture permettant à ces films de s'adresser à la fois à un public adulte tout en ayant toujours le même pouvoir d'émerveillement sur les enfants. Mais la véritable force de ces films est d'être capable de véhiculer de très forts messages à tous les publics, que ce soit sur la société ("Wall-E"), la sortie de l'enfance ("Vice-Versa") ou le poids des souvenirs ("Là-haut")."Coco", qui aborde avec gentillesse le thème de la culture mexicaine (mais pas que) vient se poser à côté de ces illustres films...tout en restant à distance raisonnable d'eux.Côté visuel, encore une fois, on prend une petite claque. Le monde des morts nous en met plein les mirettes, certaines créatures bénéficient de couleurs hallucinantes et le tout se déguste encore une fois avec une joie non dissimulée. Pourtant, à la fin du film, on sent que quelque chose cloche. Car, à trop vouloir en faire niveau thématiques, "Coco" noie un peu le poisson dans ce qui aurait pu être quelque chose de grandiose. Aborder le thème de la vie et de la mort est déjà intéressant en soi pour un enfant mais quand cela est fait dans le prisme d'une autre culture, l'idée s'avère intéressante. Pourtant, "Coco" verse trop facilement dans une forme de traditionalisme familial qui nous rappelle que Disney est l'une des plus grosses machines de la société de consommation. Peu d'originalité donc dans le développement du héros qui va découvrir la notion d'émancipation tout en comprenant que la famille, c'est important ("Vice-Versa" le faisait avec tellement plus d'élégance et d'émotion). Il est vrai que l'on se trouve devant un dessin-animé mais face à certains autres films de l'usine à rêve, "Coco" fait un peu pâle figure dans la force du message transmis aux jeunes générations. D'autant plus que, finalement, la relation à la mort n'est que très peu abordée alors que le personnage principal baigne dedans tout le long du film.Mais heureusement, le film se rattrape avec des personnages assez savoureux (Hector) et un scénario réservant quelques surprises que l'on avait pas forcément vu venir.A trop vouloir jouer sur les deux niveaux de lecture, Disney en oublie la subtilité et cède aux sirènes du sensationnel. Le plaisir, cependant, est toujours bien présent.
  • Stefan R
    Après Vice Versa, film d'animation, basé sur les émotions, Disney/Pixar nous emmène dans un autre univers, les cimetières !! !! En regardant COCO, je suis tombé de haut car j'ai adoré le scénario, les personnages avec leurs vieux os, les concertos et l'univers dingo !!!! En 2 mots : bravo COCO !!
  • Cuzion
    Quand c’est trop, c’est Tropico, Coco !Oh la vache ! dans toutes mes critiques d’amateur que j’ai pu écrire, ça doit être ma pire intro …Bref passons, si malgré tout, tous ces liens que tu as du cliquer violement, toutes ces images que tu as vu, tous ses chargements que tu as bravé et cette introduction magnifique, tu n’as pas compris que je vais te parler du dernier Disney-Pixar, bah tu m’impressionnes !Voilà, Coco, un petit garçon chanteur, des couleurs vives, des morts et une quête familiale, on pourrait presque croire que Tim Burton a fait un petit coucou aux studios Pixar. C’est clair qu’on ne va pas non plus interdire à tout non-Burtonien d’aborder le thème des morts chantants.Ici, à l’inverse de Burton, on n’approche pas l’univers glauque et macabre de la mort. On reste chez Disney et les morts sont loin d’être lugubre ou morbides.Ce que j’ai particulièrement aimer dans Coco, c’est le fait que la musique sonne très opérette mexicaine et qu’aucune musique « autres » ne vient pourrir la bande son originale. En plus, avoir quelques mots d’espagnols dans les dialogues et les chansons rendait l’immersion dans l’univers mexicain plus aisé.Après, pour ce qui est du scénario, il n’y a rien d’original, ce genre d’histoire a été vu et revu. Idem pour la qualité de l’animation, elle est toujours parfaite techniquement et très riche visuellement.Ce qui va sortir du lot est cette manie de Pixar à vouloir faire chialer son auditoire et ça sans grosse ficelle. Juste posé, calme, tranquille. Là-dessus ils sont très forts et là, je pense qu’ils ont fait leur meilleure scène sentimentale.Dans tous les cas, Coco reste un film très plaisant et d’une qualité supérieure qui vaut le coup d’être vu.
  • le mail à e.
    Comment faire un dessin animé pour enfants qui évoque la mort et la disparition sans faux semblant ou mièvrerie? Coco y réussit en s'appuyant avec talent sur la fête des morts Mexicaine. Émouvant, attachant avec son lot de surprises, Coco ne faiblit que sur certaines chansons, pas toutes à la hauteur du reste du film.
  • nessim2010
    Lorsqu’on voit un film Pixar, soit il est très bon, soit il est bon, soit il est moyen mais aujourd’hui une vingtaine de films pixar existent et il n’y a aucun mauvais.Coco souffre de problèmes de longueur lors de sa première partie. En effet, il dure un peu moins de deux heures ce qui est quand même beaucoup et coco a mis un certain temps à démarrer. Coco possède le syndrome pixar : qu’importe l’histoire, on retrouve les mêmes codes. Des décors magnifiques, de l’humour, de l’émotion et une manière impressionnante de faire en sorte que les parents prend un plaisir à voir le film autant que leurs enfants.Et même si on retrouve ces codes qui font gagner des points, l’histoire est importante. Si j’accorde deux étoiles sur cinq par rapport au syndrome pixar. L’histoire compte quand même trois étoiles.Coco parle de trois sujets différents : la musique, la famille et la mort. Pour la mort, je trouve que coco a traité le sujet d’une manière excellente. Parler du sujet à des enfants, montrer la mort comme une normalité, être toujours vivant grâce au souvenir et avoir la possibilité de mourir après la mort, tout ça est excellent. Pour ce qui est de la famille, qui servira d’intrigue dans le film, c’est bon parfois et parfois c’est ennuyeux. Pas nul, juste ennuyeux. Je peux vraiment reprocher le côté ennuyeux parce que sans ça y aurai pas vraiment d’intrigue. Mais par contre je peux reprocher la musique. La musique a beau être très présente, elle est très mauvaise. Ok c’est sympa d’entendre le générique Disney en mexicain, ok c’est sympa une petite musique entraînante mais là non. Surtout que j’adore les musique des pixar (Toy Story, Nemo, Vice Versa, monstres et cie, et bien évidemment Les Indestructibles), dans coco c’est mauvais.L’histoire est moyenne (1,5/3) mais le syndrome pixar rend ce film mieux. Je n’ai pas vraiment aimé coco, j’aime pixar. 3,5/5.
  • Clémentine K.
    En tant que grande fan de Disney, je suis allée voir Coco. Entre rires et gorge serrée, très serrée, Disney et Pixar nous offrent à nouveau une oeuvre pleine de couleur, d'exotisme et d'émotion. Merci de toujours rester fidèles à nous, votre public, quelque soit notre âge...
  • Cine vu
    Coco bel oeil nous en met plein les yeux !Un Pixar lumineux qui nous emporte dans un tourbillon de joie, de bonne humeur, de couleurs, de Mariachis et d’imaginaire.Un voyage au pays des morts, plus vivants que jamais.Une malédiction court depuis des générations, la musique est bannie dans la famille depuis l’abandon de l’arrière-grand-mère et de sa fille Coco par un père musicien. Maintenant on devient cordonnier et en silence, évidement.Mais le petit dernier de la famille a attrapé le virus. Miguel aime sa guitare et va lutter contre la tradition familiale pour vivre son rêve d’artiste.Le jour de la commémoration des morts, fête nationale, prêt à tout, il fugue pour participer au concours du village. Faut-il encore trouver une guitare… Dès lors une succession de situations toutes délirantes.Miguel, accompagné de son chien, part récupérer l’approbation de ses ancêtres pour casser la malédiction.Une chouette aventure qui brille de mille feux, même si le fond est un peu convenu, la forme est originale. Un beau voyage magique et malicieux, les personnages sont attachants et la traversée entre le monde des vivants et des morts n’est pas macabre. La musique résonne, les images sont belles et on passe un moment réjouissant.
  • Fabien D
    Coco est sans doute l'un des films les plus émouvants des studios pixar. Si l'ambiance colorée et les premières minutes trépidantes laissent présager un film plutôt drôle et amusant, le film se déleste peu à peu de son intrigue principal, un brin conventionnel, pour aborder avec pudeur les thèmes du souvenir et de la mémoire. Le message sur la famille et le fait de croire en soit et en ses rêves est supplanté par une méditation poignante sur la mémoire et le souvenir. Les dernières scènes du film particulièrement poignantes font de coco un grand mélodrame intergénérationelle. Un très bon cru que ce dernier film des studios pixar qui rien que pour sa palette graphique exceptionnelle mérite d'être vu !
  • whosd
    Mêlant douceur, humour et mélancolie, Coco partage de fortes valeurs et suscite immanquablement un grand plaisir.
  • Ufuk K
    " coco " grand favori des oscars dans la catégorie meilleur film d'animation est une merveille. En effet le dernier film du studio pixar est une merveille visuellement, avec des personnages attachants et drôle, une bande sonore géniale qui rend hommage au culte mexicain des morts et de l'importance des liens familiaux.
  • sebd59
    Coco, le nouveau Pixar qui montre que le studio peut réussir encore un tour de force. Une merveilleuse histoire parfaitement contée par le studio, et cela, même si c’est un peu mou au démarrage. Un film qui passe du rire aux larmes assez facilement et avec une animation au top. Dommage qu’il faille attendre autant avant que Pixar ne réussisse enfin à nous émerveiller de nouveau.