Cars 3 (2017) VF

Cars 3 (2017) Streaming VF
Cars 3 (2017)Notes6.7
1h 42min | Animation, Aventure, Famille, Fantastique | 15 juin 2017
De : Brian Fee
Avec : Guillaume Canet, Alice Pol, Chris Cooper, Nathan Fillion, Gilles Lellouche
Critiques spectateurs (11)
  • No Identity

    Je ne m'attendais pas à prendre cette claque, relève carrément la taule du deuxième.
    Scénario très émouvant, drôle etc..
    Bon je préfère le premier opus mais pour un troisième, il est très très bon !

    Cars : 4/5
    Cars 2 : 2/5
    Cars 3 : 4/5

    Soit environ 3,5/5 pour cette trilogie à 4 roues

  • DjFab57

    Enfin vu ce Cars 3 et j'ai beaucoup aimé !! Aussi bien que le premier !

  • Naughty Dog

    me suis revu le 1 y a pas longtemps, et pour moi ce 3e opus est presque aussi bon

    Cars 3 est le Cars 2 qu'on aurait dû avoir, clairement

    le thème de obsolescence est quelque chose de très actuel et ultra pertinent, le passage de flambeau est très bon, bref une belle conclusion dotée de visuels superbes et d'une très bonne OST

  • Ana V.

    Pour moi, Cars 1 reste de loin le meilleur des 3, ensuite Cars 3 puis Cars 2. J'ai été déçu par la fin de Cars 3, je m'attendais a ce que Flash revienne encore plus fort qu'auparavant, mais pas qu'il cède sa place a son " entraîneur " qui rêve d'être pilote. D'accord, il va continuer la course mais j'aurai préféré qu'il fasse le saut au dessus de storm car s'est son ennemi. Et j'ai été ( on va dire ) choqué qu'il est donné le n° 51 a Grouve ( si elle s'appelle comme ça ). Bref j'aurai plutot aimé une autre fin que celle si. Voilà.

  • Avis Global

    Bonjour, ayant vu à ce jour Cars 3, je retiens que, le scénario est bien. L'idée de la voiture ancienne a retaper à cause des nouvelles venues n'est pas mauvaise ! Comme dans tout les Cars (sauf le 2) l'humour d'enfant n'est pas trop au rendez-vous et le film peut paraitre long pour les plus jeunes ! Je jugerais Cars 3 comme le film le plus mûre de la trilogie après un second volet assez enfantin.
    6/10
    Bien pour un certain public.

  • SGWH

    Justement, Cars 3 n'est pas destiné prioritairement au jeune public.

  • THE CRITIKAT⭕R

    "Cars 3" est plus mature que "Cars : quatre roues" et surtout "Cars 2'" qui lui tombe dans le cartoonesque avec l’envahissant Martin.

  • Guillaume B.

    Plus dans la veine du 1 que du 2, Cars 3 conclut (?) la saga Cars avec plus ou moins de réussite.
    Du côté des plus, on notera un recentrage sur McQueen et les courses, de nouveaux persos sympas (mais pas aussi mémorables que la petite ville du 1) et un fine prévisible en cours de film mais pas la plus facile qu'on aurait pu attendre (difficile d'en dire plus sans poiler). Et bien sûr un visuel impressionnant de détails et de réalisme.
    Du côté des moins, on regrettera un manque de réflexion sur l'évolution de la course qui se serait prêté à un bon questionnement sur la société en "modernisation", une BO qui ne retrouve pas le "feel good" du 1er et un rythme en dents de scie, le film accumulant quelques soucis narratifs par redondance (même si l'ensemble a du sens au vu de la fin, le chemin parcouru aurait pu être mené avec plus de charme, d'entrain ou d'inventivité afin de ne pas donner l'air creux).
    Moins délirant que le 2 (fun mais limité) et dans un esprit de continuité avec ce que Lasseter avait initié, Cars 3 propose un chapitre qui pourrait faire office de fin pour les aventures de McQueen. Les résultats mitigés au box office auront peut-être raison de l'opportunisme Disney qui décline tout tant que ça marche et ce serait pas un mal car à voir comme ce Cars 3 peine parfois à faire plus que ronronner le moteur, le manque d'inspiration pourrait bien guetter en cas de Cars 4.

  • morsure

    g vu le fameux cars 3 et s'est le meilleur cars de mon point de vue. tu a le droit d'avoir un avis différents que moi!

  • SGWH

    Chapeau, tout simplement.
    Cars 3 conclut en beauté une trilogie accueillie froidement par les critiques, alors que chaque opus aura su apporter quelque chose de différent et une prise de risque fort bienvenue. Bien sûr ce troisième épisode renoue beaucoup plus avec l'esprit du premier, et ose une aventure intime, forte, totalement dictée par ses personnages.
    De jeune rookie arrogant dans Cars 1, en passant par pilote confirmé et épanoui dans Cars 2, Flash se retrouve aujourd'hui dans la peau du vétéran. Usé, dépassé par une nouvelle génération de bolides surpuissants, et après un terrible accident qui le renvoie directement à la situation de son mentor, il tente un come back, coaché par une entraineuse de chez Rust-Eze.

    Perso secondaire banale en apparence, Cruz Ramirez va rapidement prendre de l'ampleur et renforcer la dimension émotionnelle du film en amenant peu à peu Flash à une réflexion personnelle sur sa situation. Pixar a toujours eu le don de développer des morales réalistes et honnêtes, mais jamais fatalistes. Peu à peu, Flash réalise ce que le doc n'a pas pu faire avant de le rencontrer. Il devient Hudson Hornet, et perpétue son héritage de la course, à savoir, de la technique et du coeur avant la technologie et l'argent. De plus, en mettant ainsi en avant le personnage de Cruz, le film développe en filigrane un joli message féministe, qui vient renforcer le propos déjà brillant du film. Je voulais vraiment appuyer sur le fabuleux script, mais il est à noter que le film fait des merveilles en matière de mise en scène (la nervosité de la séquence de stock-car a cloué le bec des gamins/palette colorimétrique merveilleusement utilisée), et dispose d'une excellente BO!

    Bref, Cars 3 ramène Pixar à un niveau qu'ils atteignent désormais de plus en plus rarement, et écrase sans aucun problème leurs deux insipides dernières productions, en plus de conclure une excellente trilogie, décidément à part dans l'histoire du studio.

    Et le court-métrage est excellent, alors, franchement, c'est du tout bon!

    4/5

  • David D.

    Oui c'est de la vieille concurrence quoi. On voit aussi que cars 3 commence à être fragile, c'est pas bon signe qu'on le repousse face à un autre. La saga montre ses signes de faiblesse.