Baby Driver (2017) VF

Baby Driver (2017) Streaming VF
Baby Driver (2017)Notes7.6
1h 53min | Action, Comédie, Policier | 28 juin 2017
De : Edgar Wright
Avec : Ansel Elgort, Kevin Spacey, Lily James, Jon Bernthal, Eiza Gonzalez
Critiques spectateurs (43)
  • Starlord92

    Mais ne compare pas ces deux films malheureux ! Ok les deux films font vroum vroum (l’un plus que l’autre) et ça tourne mal pour les deux driver engagés pour des braquages, mais dans le ton et la manière avec laquelle ils sont conçus c’est tout l’inverse. Drive est un polar lent, contemplatif, très sombre et très violent dans son 3ème acte, à aucun moment c’est un film d’action (au passage, c’est un chef d’oeuvre). Baby Driver est tout l’inverse, le montage est énervé, rythmé, pour un film fun et très divertissant.

  • #Liberezleduc

    LOL ahahahaha la meilleure blague de l’année merci Kristina😂😂😂

    Mais bon sang respecte toi tu passe pour qui en disant ça ? 😭😭😭

    Baby Driver est un super film mais il est a des années lumières de Drive avec Ryan Gosling qui est un pure chef-d’œuvre,les deux films ne sont pas de la même planète et n’ont décidément pas la même dimension... Incomparable !

  • _silentbob_

    Drive et ce film sont comparables car on retrouve la même trame et des codes, mais réalisé d'une manière différente. Ce sont deux films qui ont une identité et une réelle intention pertinentes niveau réalisation. Sauf que Drive est plus psychologique, sombre et lent, tandis que Baby driver est optimiste, dynamique et a un rythme rapide. Dans les deux cas, les deux films ont un personnage qui évolue au fil de l'histoire dans les enjeux.

  • bruce_campbell

    Baby Driver etait prévu bien avant Drive. Edgar Wright avait deja annonce ce film en 2007. Et sinon, Drive est qu'un remake de Le Samourai de Melville (et aussi de Driver de Walter Hill), l'histoire n'a rien a voir a part "le chaffeur silencieux". Autant comparer 60 secondes chrono à Fast & Furious.

  • Tommy Shelby

    Comment c’est possible, vu certains commentaires, de comparer Drive et Baby Driver ? Hormis le fait qu’on suive l’histoire d’un « chauffeur » , la forme et le fond sont diamétralement opposés.
    Baby driver est un bon divertissement, on a regardé ça un dimanche en mangeant des chamallows , les scènes en voiture sont sympas, les acteurs ont la forme, BO de qualité, bref ça détend mais c’est le jour et la nuit avec le film de NWR.

  • Tony M

    Vraiment pas mal du tout, une bonne surprise ce Baby driver... Très rythmé comme film, de l'action yen a, de bon acteurs yen a, de la bonne musique yen a aussi, on passe un bon moment et le résultat est satisfaisant...

  • Chevalier du cinéma

    Super surprise que ce Baby Driver ! Rythmé, fun et assez tendu finalement ! La musique apporte vraiment une ambiance et un style ! Un film qui mérite son succès surprise de cet été ! 4/5

  • x-worley

    Film assez accrocheur, même si le scénario est pompé sur celui de "Drive". D'ailleurs comme je suis un grand fan du film de Winding Refn, je dois vous avouer que j'ai du mal lui pardonner ça. Mais en même temps "Baby Driver" reste tout de même un film de qualité. C'est un thriller musical vraiment sympa a suivre même si c'est surtout la première demie heure qui fait forte impression. 3/5

  • James Ford

    Revu, un film excellent.

    Avec Vaughn, Edgar Wright offre l'un des meilleurs films de cette année. En terme d'idée d'action, de visuelle et de montage, Baby Driver est l'un des grand champion de cette année !

    Le casting est tout aussi excellent (mais décu de ne pas assez voir le génial Jon Bernthal). Et le rythme va a toute vitesse, j'ai pas eu le temps de m'ennuyer. La romance a se coté roman d'amour des films des année 50's (assez évident quand ont regarde le film), et j'ai bien aimé.

    4,5/5

  • Fa F

    ce "baby driver" est gonflé à l'adrénaline : braquages et courses poursuites nous emportent dans un tourbillon échevelé. sur une mise en scène brillante, une bande son star omniprésente et un casting de choix, une incontestable réussite qui apporte un vent nouveau dans le genre.

  • Marc P.

    Oui vous avez raison je ne le connaissais pas. J'ai donc réparer cet impair en consultant sa filmographie. Quelle ne fut pas ma surprise de constater que ce cher Edgar, britannique et pas américain, a réalisé Hot Fuzz et Shaun of the Dead.
    Il n’empêche que Baby driver (qui n'a rien à voir avec les films précités) est à mon sens un film expérimental raté ayant voulu mélanger deux genres distincts. Beaucoup de bruit, de couleur et de musique pour un résultat très décevant.
    J'ai adoré Hot Fuzz donc je suis même encore plus déçu !

  • _silentbob_

    Drive n'as rien à voir avec Baby driver c'est l'opposé en terme de mise en scène. Et Ansel Elgort est plus intéressant que Ryan Gosling.

  • -Nomade-

    J'avais une petite faiblesse pour Wright, dont la trilogie british avec S. Pegg, acidulée et foutraque, est un cinéma sincère et amusé.
    Mais je ne suis pas convaincu par son virage US.
    Au début, ce "Baby Driver" fait illusion : c'est pop, décontracté, et c'est nettement mieux maîtrisé, formellement, que les précédents films du réal.
    Seulement voilà : Wright n'a rien à dire, dans ce film. Ni sur ses personnages, médiocrement écrits, ni sur leur univers, à peine esquissé, ni même sur leur histoire, enchaînement de péripéties en roue libre, qu'on finit par ne regarder que d'un oeil.
    A mon avis, Wright aurait du conserver son "ton british", qui faisait définitivement le sel de ses films, plutôt que de faire cet espèce de mix improbable entre le "Drive" de Refn, et un clip de Guy Ritchie...

  • FanDeCovenant

    Life
    Kong Skull Island
    Alien : Covenant
    Baby Driver
    Split
    HHhH
    Mais j'arrive pas à les mettre dans l'ordre tellement je les aime.

  • Black-Night

    Avis express :
    Sans aucun doute pour le moment le meilleur film de l'année au cinéma pour moi. Pas très loin du chef d'œuvre. Une comédie d'action emmenée tambour battant avec une histoire qui m'a plu à fond. Le rapport à la musique y est très présent et on a du coup le droit à une très bonne bande son très éclectique le kiff absolu. Le film part méchamment en couille dans sa seconde partie mais ça c'est le côté jouissif et la patte bien senti et déjà remarqué dans ses précédents films d'Edgar Wright qui nous offre un divertissement plein. Cela m'a également pas mal rappelé mes souvenirs de jeux vidéo passés sur Driver et Driver 2 sur PS1 notamment au début du film quand on est dans la réelle mission de braquage avec course poursuites avec les flics.
    Le casting est top mais mention spéciale à l'acteur Kevin Spacey qui m'a vraiment bluffé dans son rôle impeccablement interprété du chef du groupe de braqueurs. Relevons aussi Ansel Elgort ainsi que la mignonne Lily James qui jouent également tous deux à merveille.
    Ce Baby Driver est une petite merveille et un excellent film.
    Ma note : 9/10 !

  • Mr. Renton

    Après m'être refait l'intégralité de la filmographie d'Edgar Wright, je suis allé voir Baby Driver. Et honnêtement, mes attentes envers ce film étaient démesurés, et je n'ai pas été déçu 1 seule seconde!

    J'ai jamais autant pris un pied devant un film que devant Baby Driver! C'est la quintessence du cinéma d'Edgar Wright, tout les points positifs de ces précédents films sont là, a commencer par le montage. Jamais le montage n'avait autant fait parti de la narration, le film est ultra rythmé, par ce montage millimétré et surtout par la sublime Soundtrack du film qui est une oeuvre d'art a elle seule. Et la photographie est sublime, l'éclairage est magnifique que ce soit les extérieurs avec le soleil ou l'intérieur avec des couleurs pétantes qui renforce le côté très atypique. Pas étonnant quand on sait que le directeur de la photographie Bill Pope a bossé avec les Wachowski en plus des précédents films d'Edgar Wright. Baby Driver est classe. Dans tout ce qu'il fait. Toujours entre le ridicule et la classe pur, a l'image de son personnage principal. La réalisation de manière générale est folle. Outre les montages ciselés, on trouve des plans séquences, des poursuites ultra impressionnantes et des scènes intimistes extrêmement juste. Cela est dû a une écriture de très haut niveau comme toujours avec Wright, constamment entre le comique, l'absurde et la tension pur (notamment la dernière scène au Bo's Dinner probablement une des meilleures scènes qu'il m'ai été donné de voir). Évidemment tout ça passe par le jeu d'acteur. Et le casting déchire. Ansel Elgort que je ne connaissais pas du tout est impressionnant, le personnage de Baby possédant plusieurs facette qu'il exploite a merveille. Lily James, Jamie Foxx, John Bernthal, Eiza Gonzales, Kevin Spacey, tous excellents mais je retiens surtout Jon Hamm qui est ULTRA charismatique, son personnage est dingue, extrêmement dangereux mais tout en retenue. De manière générale, tout les personnages sont super bien écrits et l'alchimie fonctionne, on croit au couple Darling/Buddy comme au couple Baby/Debora, on croit a tous les personnages de ce film!

    Que dire de plus? Baby Driver est un énorme coup de coeur, je l'ai attendu comme une claque et je l'ai reçu comme un poing. Du pur cinéma, déjà culte pour moi. Du grand art tout simplement.

  • laureen-

    Très sympa ce Baby Driver. On ne peut pas dire non plus que ce soit un chef d'oeuvre parce que ça reste un film un peu "commercial", qui use de certaines facilités pour accrocher le spectateur. Mais on passe un bon moment et les chansons sont cools.

  • James Ford

    Y a pas de quoi ^^.

    Je vois ce que tu veux dire. Pour ma part, je trouve que Wright a cherchez avec Baby Driver, une exploration de genres, et avec ca une certaine mythologie du cinéma américain (d'ou les cliché appuyer oui). Il fusionne plusieurs genre (d'un film de course poursuite a la Driver, a un film de braquage, a un film de romance ect). Et ce, sans aller dans un terrain pince sans rire. Comme sont héros n'est pas ordinaire, il apporte un angle nouveau et en plus, il lui insuffle le pan musical. Donc plutôt que de commenter le genre, il le développe.

    Et c'est sans compter sur les personnages qu'il décape (cliché oui, mais il va plus loin que cela). Grace au dialogue et a leur motivation de chacun !

  • James Ford

    Mes favoris de cette année (top 5), for now !

    1/ Baby Driver

    2/ Logan

    3/ War For The Planet Of The Apes

    4/ Guardians of the Galaxy Vol.2

    5/ John Wick 2

  • maxou1425.

    Mon classement (provisoire parce qu'il me reste quelques films à voir cette année)
    1/ John Wick 2
    2/ Logan
    3/ Incendies (vu avec mon lycée)
    4/ HHhH
    5/ Baby Driver
    6/ Moonlight et Les Gardiens de la Galaxie 2 (2 films complètements différents mais très bons )
    7/ Il a déjà tes yeux
    8/ Fast and Furious 8 (je pensais pas aimer de nouveau un fast and furious mais je suis forcé de dire que je me suis bien marré,ça change des autres qui se prenaient pour des films sérieux)
    9/ M le maudit (vu avec le lycée)
    10/ Kong:Skull Island et pirates des Caraïbes :la vengeance de Slazar

    En revenant de vacances il me reste Dunkerque et la planète des singes et Wind River un peu plus tard qui est une de mes plus grosses attentes de l'année (désolé je raconte un peu trop ma vie)

  • Matis H.

    Je ne comprends pas cette vague de commentaires "le scénario est plus profond que ce que l'on peut penser". C'est ridicule. Entendons-nous bien, j'aime Wright, et ce malgré ses maladresses, constantes, d'écriture. Mais là c'est d'un tout autre niveau.

    Que l'on défende le manque d'originalité du film, je peux comprendre, l'écriture d'un long-métrage ce n'est pas une idée, c'est son traitement. Et c'est justement là que "Baby Driver" échoue : le traitement. Si dans un premier temps Wright semble suivre la même voie que "Drive", à savoir traiter son histoire comme un conte (archétypes, simplicité de la structure, candeur dans la relation amoureuse...) tout cela n'est que du vent.

    Car contrairement à Refn, Wright n'arrive pas à maintenir cette trajectoire (sans mauvais jeu de mots) et cherche rapidement à complexifier, son intrigue tout d'abord, avec des retournements ridicules, mais aussi la psychologie de ses protagonistes, et ce de façon parfaitement artificielle voir même, n'ayons pas peur des mots, idiote.

    Que Wright soit jouissif formellement, et que ce soit suffisant pour apprécier le film (ce qui est par ailleurs le cas), ça je ne le remet pas en cause. Simplement il faut arrêter de mettre sur un piédestal un cinéaste audacieux dans la forme, en lui passant complètement ses faiblesses de construction narrative et d'écriture.

    Je reste ouvert à la discussion et au débat, tant que cela reste constructif, mais je maintiens : tout grisant qu'il est, "Baby Driver" est bancal.

  • maxou1425.

    Ouais bah transformers a bien bidé quand même puis baby driver n'est pas autant distribué que spider man ou Dunkerque

  • Gman94

    Je sors d'une séance de Baby Driver. Premier visionnage. Et énorme claque en ce qui me concerne. Je crois qu'il faut que je remonte à Mad Max Fury Road pour retrouver cette intensité dans l'action. Les deux films sont sensiblement différents mais au niveau du ressenti, on en ressort aussi éprouvé. Des images plein la tête et l'envie de le revoir une seconde fois pour voir tous les petits trucs qui nous ont échappé. Tout le monde, y compris les cinéphiles les moins avertis peuvent saluer le travail de synchronisation de la musique et des scènes d'actions. C'est la proposition de base du réalisateur, c'est elle d'ailleurs qui dicte le scénar'. Chose rare dans l'industrie du cinéma d'aujourd'hui. Rares sont les réalisateurs qui partent d'un gimmick et qui arrivent à broder quelque chose dessus. On a malheureusement le plus souvent un bon scénar' mais avec une réalisation qui n'est pas à la hauteur de son sujet.
    Au delà des références cinématographiques qui parcourent le métrage (une chose dont regorgeait déjà la trilogie Cornetto) j'ai beaucoup aimé l'humour léger et naturel qui passe entre les personnages. Et le fait que le film brouille les pistes sur le principal antagoniste du film, qui se révèle dans les 15-20 dernières minutes du film.

  • SSiders

    Je n'accroche pas du tout à Baby Driver. Le scénario est plat, previsible et basique, c'est de la comédie d'action bas de gamme avec des courses poursuites, des voitures et des musiques tout le temps, c'est pas intéressant. Les acteurs sont bons, encore heureux, a l'exception d'Ansel Egort que je ne supporte pas, son jeu m'énerve; en particulier dans BD. C'est bien fait oui mais ca ne suffit pas à faire un bon film

  • ouadou

    petit caillou dans la chaussure de l'euphorie autour de Baby Driver...

    Sans Simon Pegg pour l'humour anglais, Whright est franchement pas inspiré.

    Je trouve que ce film est consternant. Après le premier quart d'heure sur les chapeaux de roues, s'en suit un film sans charme, qui trouve ni le ton, ni le degré d'humour.

    Là où un Tarantino fait jubiler les spectateurs et les personnages, là où Refn envoie de la tension et du cinéma... Et bien Baby driver compile sans aucune finesse et balance des personnages ridicules et archi surjoués. Le film n'assume pas son délire alors il invente une back story avec maman chanteuse... oh la la... que ce mièvre

    Grosse déception.

  • SpaceTiger7

    Quand on pense Edgar Wright, on pense d'abord à la Trilogie Cornetto et son humour british,ainsi qu'à Simon Pegg, Nick Frost et toute la bande. Nouvel univers, nouveaux acteurs, "Baby Driver" pourrait être le pendant de "Scott Pilgrim", un nouveau défouloir vidéoludique, décomplexé et romantique. Si Wright ne s'aventure pas aussi loin dans l'absurde, c'est aussi parce qu'il ne s'agit plus de réaliser une parodie, mais un film classieux et dynamique. Il ne s'agit plus de tourner en dérision, mais de revisiter avec humour et folie les codes du film de braquage. Si la dérision et le ridicule ne sont jamais loin, y compris dans des scènes plus sérieuses en apparence, c'est aussi une manière de prendre à contre-pied le spectateur. Le rythme du film est frénétique, de la première à l'ultime seconde, mais on ne frôle jamais l'overdose, grâce à l'extrême fluidité de la mise en scène, et aux changements de rythme permanents. Ce dynamisme se transmet aussi à travers la musique, véritable fil conducteur du film, et relais émotionnel entre le héros mutique et le spectateur. Wright se permet ainsi de réduire les personnages à leur plus simple expression, sans pour autant en faire des faire-valoir. Grâce à la musique et la mise en scène, le film est d'une limpidité remarquable, ne se répétant jamais et n'explicitant aucune référence. La cohérence et le dynamisme du récit n'obligent jamais Wright à freiner ou s'arrêter.
    "Baby Driver" sera peut-être le précurseur d'un nouveau sous-genre :"le film d'action musical". Il est en tout cas, le film estival par excellence, combinaison périlleuse mais idéale entre musique, cinéma et jeu vidéo.

  • HellMouTh

    Même si j'adore E. Wright, je sais prendre du recul et pondre un avis objectif. Dans Baby Driver je reconnais pas la patte décalée qu'il nous avait sorti dans ses précédents films. Le spich de base est vu et revu et on s'attend à des éclairs d'originalité sur d'autres phases mais ça n'arrive. C'est pour moi un film de divertissement sur mesures pour sortir en plein été, rien de plus

  • HellMouTh

    L'écriture du personnage principal est vraiment étrange, on nous le montre s'amuser en solo pour ensuite le retrouver à son taff silencieux et complètement vide (ça pourrait être justifié par le fait qu'il fasse ça à contre-coeur mais même en étant avec sa copine il est en mode zombie). Pareillement lors de certains passages, on essaye de nous le vendre comme un jeune cool qui écoute sa musique h24 en conduisant etc, puis par la suite il est chiant à mourir, y'a un équilibre qui n'est pas respecté
    Dans le genre, j'ai beaucoup plus apprécié le personnage de "Kingsman" qui est bien écrit dans le sens où il jongle entre le côté cool, chiant, torturé, etc. Tout cela est appuyé par des séquences brèves mais efficaces, tout ce qu'on a pas dans baby driver où on a juste quelques moments flash-back

  • Floki31530

    Bah vu la qualité de beaucoup de films ces dernières années on peut se demander si le pitch n'est pas le scénario, tellement c'est faiblard. Mais je regarderai Baby Driver par curiosité, see you soon.

  • SGWH

    Mais tu ne peux pas juger un film sur son synopsis! C'est un pitch, pas un scénario que tu critiques là. Le scénario de Baby Driver, tu ne le connais pas puisque tu n'as pas vu le film.

  • franwerq

    Tellement funky et tellement cool ce Baby Driver. Un film à ne pas louper.

  • SGWH

    Le montage est cool? C'est une science du montage ce film, une petite leçon de cinéma en la matière. L'histoire est tout le contraire de plate, le film a des persos ultra solides, charismatiques et atypiques, parfaitement dans le style Wright, les dialogues sont excellemment écrits avec pour une fois une romance réussie et pas niaise,... Un clip musical géant? Non mais remate le film là c'est grave... Les chansons de Baby Driver racontent une histoire, Wright les intègre au montage, au récit, aux personnages! Aucune n'est choisie au hasard. Tout le contraire de films comme GOTG par exemple, où les chansons sont choisies uniquement parce qu'elles sont cools.

  • Cool_92

    So funky et so cool ce Baby Driver. Un film à ne pas louper.

  • GodMonsters

    Excellente surprise ! Baby Driver est une comédie musicale sur roues, un film de braquage, un hommage vibrant aux classiques hollywoodiens et bien plus encore. C'est beau, fun et explosif. Une excellente BO et d'excellents acteurs. 5/5

  • Go with The Blog

    BABY DRIVER, c'est clairement pas un film pour ""les lecteurs des Inrocks et de Télérama, donc y'a rien de surprenant dans cela ....

  • scrat28

    Je suis allé en vacances en France la semaine passée, et là où j'étais il y avait plein, plein, plein de pubs pour Baby Driver. Si Sony voulait massacrer sa sortie je pense pas qu'ils se seraient donné la peine de payer pour des pubs...

  • Cyphre14

    Que des bonnes critiques, ça reste à voir, les Inrocks n'ont pas l'air d'avoir aimé par exemple : "Un joli piratage, donc, qui contraste avec la puérilité avérée, pour le coup, d’un autre film du même studio : Baby Driver, le nouveau bubblegum frelaté d’Edgar Wright, film-sampler et sans âme qui n’a rien d’autre à montrer que sa banale virtuosité."). Mon petit doigt me dit que d'autres critiques négatives suivront.

  • Woody Kubrick

    Je voudrais savoir Baby Driver a t-il beaucoup de similarité avec Drive ? car on en parle pas beaucoup mais à la vue du titre ainsi que du synopsis, du style du personnage principal dans la B-A on croirait voir un remake de Drive.

    J'irai le voir mais je l'espère ne pas voir un remake de Drive (chef d'oeuvre inégalable donc) et par souci de découvrir un film original.

    Merci.

  • bruce_campbell

    Parce que sortir un film en salle coute tres tres cher et SPHE n'a pas l'argent pour sortir un petit film comme Baby Driver, ils gardent tout leur budget annuel pour d'énormes sorties comme Jumanji.

  • bruce_campbell

    Baby Driver cartonne aux USA avec 60 millions en 2 semaines rien que sur le territoire américain, malheureusement le flop du film en France est inévitable.

  • bruce_campbell

    Non car ca n'a rien a voir, c'est deux maga production à 150 millions chacune. Baby Driver n'a qu'un budget de 20 millions et il est clair qu'il fera un flop en France. Il fallait le sortir en septembre ou octobre comme Drive qui a eu la chance d'être distribué par un distributeur FRANCAIS ce qui change tout car les gars ont fait n'importe quoi, ils ont trouvé la bonne date pour faire un maximum d'entrée.

  • Naughty Dog

    c'est drôle, mais parfois je lis ou j'entends certaines personnes déçues de BabyDriver enmode "ouais bah le scénario n'a rien de nouveau" ----> honnêtement il y aénormément de films dont le but n'est pas d'innover scénaristiquement, mais dans le traitement, dans la narration, visuellement, auniveau du rythme, du ton etc et Baby Driver c'est là que c'est globalement fou (je mets 4.5/5 car le film a 2-3 défauts mineurs)

    je défie quiconque de me trouver un film avec le même ton,la même patte au niveau de son montage(qui est quand même fou techniquement), il faut vraiment prendre BabyDriver comme un "conte" limite (oui oui)

  • bruce_campbell

    Vive la dictature sur allociné, pas de bol, j'avais fait une copie du message adressé a Sony.

    NOUVEAU ARTICLE: SONY TUE LE CINEMA

    Sony a bien sur tout fait pour dénigrer le travail d'Edgar Wright

    Sortir Baby Driver face au collossal Dunkerke de Nolan c'est juste de la nuisance gratuite, oligé de sortir le film par contrat, Sony a tout fait tout pour que BABY DRIVER soit le plus vite de l'affiche pour que ca nous coute pas d'argent.

    Sony ne vaut vraiment pas un centime et merite de couler avec leur reboot et remake... leur seul bon film de l'année, ils le tuent. Sony tue le cinéma.

    Mais pourtant, il faut y aller pour défendre le bon cinéma .