3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) VF

3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017) Streaming VF
3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance (2017)Notes8.2
Titre original : Three Billboards Outside Ebbing, Missouri
1h 55min | Drame | 10 novembre 2017
De : Martin McDonagh
Avec : Frances McDormand, Woody Harrelson, Sam Rockwell, Peter Dinklage, John Hawkes
Critiques spectateurs (14)
  • StarLord92

    Rares sont ceux qui n’ont pas apprécié ou même adoré Three Billboards, et j’en fais partie. Sérieux je comprends pas toute l’admiration du public et des critiques envers ce film que j’trouve ennuyeux, ridicule et stupide par moments (la fin j’en parle pas), y’a des bonnes idées y’a de l’émotion qui s’dégage de ce film et de très très bons acteurs oscarisés, mais en soit je ne crierais pas au très bon film et encore moins au chef d’oeuvre.

  • David D.

    Quel beau film, moi qui est fan de del toro, je pense que 3 billboards méritait l'oscar du meilleur film. La Forme de l'eau mérite ses autres oscars.
    Le film est nuancé, il me surprend toujours, il évite le cliché du film larmoyant pour être un divertissement réalise sur des personnages au bout de leurs vies (le flic malade, le flic raciste, mauvais qui va souffrir de la perte d'une partie de son visage et cette mère forte, solide mais au fond très vulnérable qui craque). Le tout amène une fin nuancée et subtile mais frustrante car on a pas envie de voir la fin de ce film.
    AU final, on peut pas résoudre le problème du film, ça montre bien que ça ramène pas une personne morte, que le mal est fait.
    Ici les personnages évoluent dans le sens contraire, on passe du drame à la haine.
    Le film ose aussi mettre une claque à l’Amérique profonde raciste et homophobe.
    Même chez les policiers, on a du bon, le film est anti manicheisme.

  • -Nomade-

    Définitivement d'accord : "Shape of Water" est inexplicablement surcoté pour moi, même s'il ne manque pas de qualités (une hype "Del Toro" ?...).
    Surtout en comparaison de ce "3 Billboards", bien plus intéressant (et plus méritant) en tous points.

  • Cévenole30

    Le magazine ELLE a vu juste - comme souvent - dans sa critique ! "3 billboards, les panneaux de la vengeance » : un oscar pour France McDormand ?" J'apprécie beaucoup les critiques du magazine Elle et suis souvent - pas toujours malgré tout - d'accord avec elles.

  • Mr. Renton

    Clairement, j'ai ADORÉ 3 Billboards mais mon Oscar du meilleur film Personnel allait de tout évidence a Phantom Thread et The Shape of Water. Oscars d'interprétations tout a fait mérités cependant.
    Reste un Oscar du meilleur Scénario que je lui aurais indiscutablement remis bien que l'Oscar a Get Out m'a faut franchement plaisir.

  • AnTchrst SprstR

    L'Oscar de Rockwell est plus que mérité : sa prestation est tout à fait bluffante (Sam Rockwell est donc vraiment capable de jouer un personnage dramatique ?!) et dégage une puissance émotionnelle inouïe.
    L'Oscar de Frances McDormant est lui aussi mérité, même si la jeune actrice de Lady Bird m'a énormément conquise dans sa prestation.
    De plus, je crois personnellement que c'est à Three Billboards que j'aurais accordé l'Oscar du meilleur film. Il m'a fait ressentir beaucoup plus d'émotion et d'attachement envers ses personnages que The Shape of Water qui, malgré sa beauté incontestée, ne m'a pas transporté plus que cela (et j'ajouterai d'ailleurs qu'il n'arrive même pas à la cheville du véritable chef d'oeuvre de Del Toro, à savoir Le Labyrinthe de Pan, évidemment).
    Après, c'est vrai que Lady Bird m'a également énormément plu, de par son humour et son actrice principale, mais il était impossible que l'Oscar revienne à une ''simple'' tranche de vie et à un film aussi minime.
    Quant à Get Out, ça m'aurait vraiment plu qu'il ait l'Oscar : il est l'un des films les plus aimés et funs de 2017, et voir un film d'épouvante repartir avec la statuette aurait été une véritable innovation... Mais il faut avouer que Get Out n'avait un peu rien à faire dans cette catégorie (contrairement à celle du meilleur scénario original où il avait toute sa place, la preuve).
    Enfin, pour évoquer Dunkerke, je dois avouer que c'est lui que je voyais en toute logique repartir avec la statuette. Beaucoup plus ''mémorable'' et durable dans le temps que Three Billboards, beaucoup plus ''film à Oscars'' que The Shape of Watter... Et puis, ça aurait été la bonne occasion de donner enfin à Nolan le prix qu'il convoite à chaque réalisation (car Dunkerke n'est après tout pas un blockbuster à la Inception et Interstellar, auquel il est impossible d'accorder un tel Oscar)... Mais bon, j'ai vraiment préféré Three Billboards.

  • Tommy Shelby

    Très bonne surprise, acteurs excellents, le ton drame- humour est parfaitement dosé.
    On se pose autant de questions à la fin qu'au début du film, mais c'est peut être ça qui fait le petit plus de 3 billboards.

  • Naughty Dog

    même si j'ai mis la même note à 3 Billboards et The Shape of Water (2 excellents films) j'avoue avoir été un chouilla + touché par le film de McDonagh, et j'espère qu'il repartira avec l'Oscar du meilleur film !

  • Fa F

    dans une petite ville du Missouri, "Three billboards" est à la fois un drame judiciaire avec un esprit de vengeance et en parallèle la tragédie liée au chef de la police. ici tout est rude, frontal, les rapports sont violents et chacun tente de survivre à sa manière comme il peut avec ses démons, ses peurs, ses remords... sur des dialogues percutants le film repose essentiellement sur ses personnages véritablement habités (dont le rôle fort pour F. McDormand). un traitement bien pensé, on pourra toutefois se sentir un peu frustré quant au dénouement proposé.

  • Mr. Renton

    Martin McDonagh continue de prouver qu'il est un des meilleurs screenwriter de ces 10 dernières années avec 3 Billboards Outside Ebbing, Missourri. McDonagh jongle entre le thriller pur et la comédie noire avec un talent et une facilité déconcertante. Je me rappelle pas avoir vu un aussi bon scénario depuis au moins 5 ou 6 ans. De plus les acteurs sont fabuleux Frances McDormand en tête mais aussi Sam Rockwell qui est tout simplement brillant et également une fournée d'excellents seconds rôles de Woody Harrelson a Peter Dinklage en passant par le tout jeune Lucas Hedges. Un film qui s'assume totalement et qui nous entraîne dans un tourbillon de violence et de situations jouissives extrêmement bien écrites, drôles et très tendu en même temps. A ne surtout pas manquer!

  • JohnWick

    En ce début d'année, ont est vraiment gâter, entre 3 Billboards, The Post et bientôt Shape Of The Water (vu est superbe film) !

  • bruce_campbell

    2018 Un mois de Janvier de Folie !

    Avec 3 billboards et The Post, deja 2 films exceptionnels !

    Ce plan séquence de fou ou Sam Rockwell quitte les bureaux de la police, traverse la rue, monte les escaliers de l'agence, defonce la gueule du type, le jette par la fenetre, redescends les escaliers, traverse la rue, lui pete a nouveau la gueule, insulte un autre type, retourne au poste de police.

  • ffred
    Une critique dithyrambique, une flopée de récompenses avant même les Oscar, voilà qui avait de quoi me rendre méfiant. Sans compter qu'après un premier long métrage très réussi (Bons Baisers de Bruges), Martin McDonagh s’est bien vite écroulé avec le très mauvais 7 psychopathes. Malgré tout, sans parler de film de l’année, ce 3 Billboards outside Ebbing, Missouri (Les panneaux de la vengeance en français) se laisse regarder sans problème. Le scénario est solide, prenant, souvent drôle, tout autant que dur et violent. La mise en scène est classique, bien propre, pas innovante mais solide. Les images sont superbes. Mais le plus bel atout du film reste la direction d’acteurs. L'interprétation d’ensemble est impeccable. Frances McDormand est très bien, même si elle a sans doute été déjà meilleure par ailleurs. Elle est pourtant favorite à l’Oscar cette année. Sam Rockwell trouve là, quant à lui, un de ces meilleurs rôles. Il est formidable. Statuette dorée quasi assurée. Le reste du casting suit le mouvement de Woody Harrelson à John Hawkes en passant par Peter Dinklage (très drôle), Caleb Landry Jones ou Abbie Cornish. Au final, on passe un bon moment devant cette chronique familiale et policière plutôt touchante. Une certaine ambiance pour un certain portrait de l’Amérique profonde d’aujourd’hui. Mais je ne crierais pas au chef d’œuvre comme certains (beaucoup), on est tout de même loin des frères Coen auquel le film est comparé...
  • petitbandit
    S'il aurait gagné avec 20/25 mn de moins, 3 billboards est une merveille de comédie noire, d'humour grinçant et de répliques caustiques. Une critique acerbe de cette Amérique profonde un peu caricaturale par moment mais tellement réaliste dans cette situation de victime devenue paria. Les dialogues sont justes, l'interprétation excellente, la mise en scène et le scénario originaux. Le film perd un peu de saveurs sur la fin mais on reste sur un très bon thriller à l'humour décalé. A ne pas rater...